Blog de mode alternative, lifestyle, artistique et vegan. Axé sur le Steampunk, le style Burlesque et Vintage, avec une touche de Gothique et de Punk.

22 nov. 2018

De l'autre coté du mirroir


Hello, c’est mon neuvième article de l’année, je ne sais pas s’il y en aura un dixième le mois prochain. Le mois de décembre sera court donc on verra bien. Peut-être. J’aurai fait de mon mieux et je pense continuer l’an prochain aussi. J’ai déjà quelques idées pour de futurs articles !




J’ai longuement hésité avant de choisir le sujet de cet article, j’ai pensé faire un DIY sur les harnais/collier/jarretières en simili cuir (ça avait eu l’air de plaire comme sujet), mais j’ai abandonné l’idée par manque de temps et je l’ai remisé dans un coin pour l’année prochaine. Il y avait un shooting à préparer ce week-end donc je n’ai pas pris de risque et j’ai préféré pouvoir faire quelque chose de mieux durant les vacances de Noël. Il faudra donc être sage et patienter jusqu'en 2019 !



C’est donc le dernier shooting hivernal qui a influencé le contenu de ce post. Mais, je ne dévoilerai rien sur le prochain look à venir, vous allez devoir encore attendre une semaine pour le découvrir. Au moment où j’écris, les photos ne sont même pas encore triées et retouchées.


Bref, quand on décide de shooter un nouveau look, chose qui n’est pas aussi simple qu’il n’y parait. Il faut faire prendre en compte quelques paramètres pour pouvoir tout prévoir. La météo, dans un premier temps, c’est quand même un facteur important, si l'on ne veut pas être interrompu en pleine séance par la pluie ou une averse de la grêle. Ça permet aussi de choisir la journée la « chaude » pour les shooting hivernaux. Il faut aussi s’accorder sur les horaires, en fonction de la luminosité, même en été la fenêtre de tir n’est pas très grande pour avoir une lumière constante et idéale (souvent pas plus d’une heure pour le Golden Hour). Choisir une journée où l’on n’a pas trop de rendez-vous, partir juste en rentrant du boulot, etc…



Le plus compliqué dans tout cela est de choisir le décor.

Durant ces trois années de shooting, j’ai toujours tenté de trouver des idées de lieux qui pourraient coller à la tenue composée par Darkrevette, en faisant au mieux. Il y eut quelques ratés, et c’est parfois le modèle qui a suggéré avec génie un autre endroit parce que celui auquel j’avais pensé n’allait pas. C’est un paramètre essentiel presque autant que la tenue en elle-même. C’est lui qui conditionne la bonne tenue du shooting, qui met à l’aise le photographe et le modèle, ou à l’inverse peut perturber la concentration de l’un des deux.

Pas simple, de trouver le bon endroit, tout en étant isolé du monde. Car je trouve que c’est un des avantages de la « campagne ». C’est de pouvoir faire illusion que personne d’autre ne viendra gâcher la photo. Ce n’est pas toujours facile de se faire épier ou aborder durant une séance de photos en extérieur surtout pour un modèle au look alternatif. On en a entendu des « c’est déjà Halloween » « c’est le carnaval » ou « c’est du cosplay ». Ce n’est pas toujours méchant, mais c’est assez perturbant quand on doit rester concentré et professionnel tout au long d’un shooting parce qu’on est contraint par le temps. J’ai le beau rôle durant cette partie, car les regards ne sont pas braqués sur moi, mais je sais que j’aurais beaucoup de mal à jouer le jeu dans de telles conditions.

Il y a quelques jolis endroits à voir dans les Ardennes, des paysages que l’on ne penserait pas trouvés à proximité de chez soi. Parfois même plus loin, dans la Marne (terre de Champagne) ou dans des pays frontaliers comme la Belgique à plus d’une heure de route. On n’a jamais vraiment shooté dans une grosse ville à proprement parler, le côté hyper urbain n’est pas quelque chose que nous affectionnons. Même si shooter dans la station de Métro « Steampunk » Art et Métiers à Paris pourrait être sympa.

Les Ardennes ont un lourd passé industriel dans le secteur de la Métallurgie (un peu comme dans tout le nord-est de la France) qui peut souvent bien coller avec le style Steampunk ou contrasté avec un style bien opposé.


Grande productrice d’ardoise, la ville de Rimogne regorge de nombreux édifices fantômes, témoins de ce passé dans la production et la taille de cette pierre étanche. Comme cette structure, sur la photo de gauche, érigée au-dessus d’un ancien puit d’extraction d’ardoise de plus d’une centaine de mètres de profondeur.

Sur celle de droite on peut apercevoir un ancien marteau-pilon qui servait autrefois dans les vieilles boulonneries artisanale, elle se situe dans le jardin du Musée de la Métallurgie à Bogny-sur-Meuse qui témoigne de l’histoire et retrace à l’intérieur, les différentes époques glorieuses du travail des matériaux ferreux dans le département.

<


Il arrive parfois que l’on retourne shooter dans un même endroit, parce qu’il nous a plu, qu’il était bien situé ou qu’il y avait encore des coins et des ambiances à exploiter pour un autre look. Ce fut le cas pour le look Princesse ballerines et le look diablesse gothique, deux looks qui ne se ressemble pas du tout du tout. Mais ils ont bien été immortalisés dans le même lieu devant l’abbaye de Laval-Dieu à Monthermé. C’est un cadre magnifique qui est assez isolé et qui permet d’être assez tranquille durant un shooting.

Une bonne partie des looks présents sur le blog ont été shooter dans la capitale des Ardennes, dans la ville de Charleville-Mézières.

C’est un lieu offrant de nombreuses perspectives, mais comme c’est la plus grosse ville du département, elle est aussi plus fréquentée et faire un shooting dans la ville tout en étant tranquille nécessite d’être rusé et d’avoir un peu plus d’organisation ou de faire du repérage. On a photographié un look de fin d’année près de la gare ferroviaire, dans le square boisé,devant le kiosque à musique illuminé. C’était un risque, car, c’était la première fois qu'on shootait de nuit. C’était un peu un kit ou double, mais le pari fut gagnant cette fois-ci.

L’ambiance collait bien avec l’esprit de fêtes de fin d’année au final, bon par contre le froid était encore plus terrible avec ces températures négatives, pas de soleil pour se réchauffer un petit peu.

On peut voir aussi qu’on a beaucoup shooté dans le quartier de Mézières, près de l’ancien Hôtel de Ville historique, dans les vieux quartiers de Charleville-Mézières, un coin voué à redevenir piéton dans les années futures. Au milieu des remparts et le long des berges de la Meuse pour le look Retro Mania en 2016.

Mais aussi dernièrement pour Like a Virgin look aux influences des années 80 en jouant aussi avec les structures bleues plus modernes de la passerelle Bayard. Mais il y a plein de magnifiques bâtiments pas toujours faciles à prendre en photo lors des looks, à cause de la foule environnante.

Pour finir avec l’aparté de ce quartier dans les shooting, je dois aussi parler de la basilique Notre-Dame d'Espérance, une église au style gothique avec ces 1000m² de vitraux réalisés par l’artiste René Dürrbach, ami de Picasso, durant le milieu du XXe siècle pour remplacer ceux détruits par la première et seconde guerre mondiale. Je trouve que l’architecture colle très bien avec le look grandiloquent et unique : Krevette de Pompadour.

Pour le shooting Punkrevette (photo de droite), un des plus glaciales qu’on ait jamais shootées, il a pris place sur le site du festival du Cabaret Vert mais en janvier. Au milieu des vieux bâtiments industriels tagués et délabrés. Ça donnait un côté Punk des années 70 au visuel en adéquation avec le look très rebelle que Darkrevette avait composé.

Pour les lieux suivants, ce sont vraiment des endroits qu’on voulait avoir ou des ambiances qui collaient au look. Des lieux pas toujours faciles à dénicher, j’ai moi-même été étonné de les découvrir près de chez nous.

En numéro 1, la fontaine Saint-Roger à Élan, un lieu perdu, isolé du monde, situé a l‘extrémité d’un petit sentier traversant la forêt sur près d’un kilomètre. Pour ce shooting aux allures Sirène, j’ai cherché un lieu avec de l’eau un peu féerique et cet endroit collait parfaitement avec ce que je voulais une architecture magnifique une petite chapelle de pierre et les bassins d’où jaillissent l’eau de la source Saint-Roger. Un cadre paisible, bien entretenu, un lieu hors du temps. (voir photo de gauche, en dessous, et celle située tout en haut au bord du bassin)

En numéro 2, la locomotive de Nouvion sur Meuse. Pour le look « Petit voyage dans le temps » je voulais retrouver ce côté ferroviaire, train, je trouvais un coté western / chemin de fer au look, un peu comme dans la série Westworld. Et trouver cette locomotive électrique des années 50 exposées à l’entrée de la ville de Nouvion sur Meuse (vestige du passé ferroviaire de la ville) était assez inattendu. L’endroit était assez calme même si un grand axe routier passait à proximité et qu’un mariage se déroulait juste en face. Darkrevette ne fut pas trop perturbé et fut assez enthousiaste à escalader ce monstre mécanique.

Pour le château de Montcornet (photo de gauche) je n’ai pas trouvé d’endroit, à cette période, qui pourrait coller au style de la tenue Burlesque. Donc je me suis rabattu sur un lieu atypique à 100 lieux du thème, un château médiéval en ruines. Il y a d’ailleurs le plus grand château médiéval d’Europe à quelques kilomètres de là, le Château fort de Sedan. Les conditions n’étaient pas optimums en terme de lumière, trop de soleil, le manque d’expérience et de matériel. Les conditions n'ont pas rendu ce shooting facile avec un soleil presque à son zénith. Par contre ça pourrait être sympa un jour de pouvoir shooter une jolie tenue dans une des salles du Château fort de Sedan.

À droite, bien sûr, c’est le look Chaperon Rouge, les consignes étaient simples une belle grande forêt. Sauf qu’en fin d’automne, pas facile de trouver un coin accessible sans trop de ronces, herbes folles pour pouvoir marcher au milieu des arbres sans en avoir jusqu’au cou. Trouver une grande sapinière pour avoir encore de la verdure. Sans oublier de ne pas aller dans une zone de chasse pour éviter de se faire tirer de dessus et se faire prendre pour le grand méchant Loup. On a opté pour une forêt près de la tour du Millénaire à Gedinne en Belgique. Avec un parking à proximité de la zone de shooting et en altitude pour profiter du soleil couchant au maximum, c’était le coin parfait, mais ce ne fut pas si facile de le dénicher.

Pour ces deux derniers shooting, le thème était le sable, et pourtant ils n’ont pas été pris au même endroit. À gauche le choix s’est porté sur une plage, pour rappeler le côté vacance et la touche légèrement bohème. C’était sur la plage du lac des Vieilles Forges, entouré de verdure. Et il n’y avait personne pour nous déranger ou presque. Le secret derrière tout cela, se lever à 5h du matin pour se préparer et arriver sur place au lever du soleil, d’ailleurs à la fin du shooting, les gens commençaient déjà à arriver sur place. Le métier de blogueuse n’est pas toujours tout rose, en plus température à l’ombre était assez fraîche pour la légèreté de la tenue.

Je garde le meilleur pour la fin, pour ce look « baroudeuse du désert » qui était le 200e article publié sur le blog. On avait la pression et surtout moi, parce que dans l’imaginaire de Darkrevette, elle se voyait bien avec sa tenue se fondre dans un décor désertique du style de la Vallée de la Mort aux U.S.A. Sauf que les Ardennes ce n’est pas vraiment l’Arizona. Là, pour le coup, une simple plage de sable n’aurait vraiment pas fait l’affaire… j’ai cherché durant des jours, plus d’une semaine, des carrières abandonnées ou une dune de sable abandonnée au bord de la route. Bref, ça me semblait impossible, d’ailleurs j’ai dû lui dire que je ne trouverai pas ce genre de décor ici. Et pourtant, je suis tombé, à 10/15 minutes de Reims, sur la Sablière de Châlons sur Vesles. Un décor insolite aux portes de la capitale du Champagne, un site naturel avec des roches érodées par la mer qui recouvrait le site il y a des millions d’années, les coquillages et ce melting pot de sables jaunes, oranges et rouges.

Voilà pour une partie des histoires qui se cachent parfois derrière les shootings et de ces lieux qui sont là pour embellir les looks, il y a plein d'autres lieux qui mériterait de servir de décor, mais pas toujours dépourvus de monde ou facilement accessible. Si vous avez envie de redécouvrir les looks et lieux de shooting. Je vous ai fait une petite liste de tous ceux dont j’ai parlé dans cet article juste en dessous.

J’espère que ce long article vous aura permis de voyager avec nous dans ces jolis endroits et d’en apprendre un peu plus sur les coulisses du blog de Darkrevette.

Fosse Saint Quentin à Rimogne | La veuve des années 40…
Musée de la Métallurgie Ardennaise à Bogny sur Meuse | Valeur sûre : le Black & White & Composer avec soi et le reste de l'humanité...
Abbaye de Laval-Dieu à Monthermé | Princesse 2.0 ! & Diablesse !
Square de la gare à Charleville-Mézières | Les fêtes : jusqu’au bout de la nuit !
La promenade de Dulmen à Charleville-Mézières | Rétro mania !
La passerelle Bayard à Charleville-Mézières | Like A Virgin…
La basilique Notre Dame d’Espérance à Charleville-Mézières | Krevette de Pompadour
Site Bayard, lieu du Cabaret Vert à Charleville-Mézières | Punk'revette !
Fontaine Saint-Jean à Elan | Sirène moderne : osez l’originalité !
La locomotive Nouvion sur Meuse | Petit voyage dans le temps !
Le château Médiéval à Montcornet | Show Me How You Burlesque !
La forêt de la tour du Millénaire à Gédinne | Il était une fois…
La Sablière de Châlons sur Vesles | 200ème !


Quel lieu avez-vous préférez de votre coté?

Tag : , , , , , , , , ,

4 commentaires:

  1. J'ai adoré cet article ! C'est vraiment une super idée de parler des lieux où ont lieu les shooting :) Avec ce témoignage très intéressant (merci Mr Krevette), on peut vraiment se rendre compte du travail qu'il y a derrière un shooting pour le photographe et on voit aussi que ça n'a pas l'air si simple que ça ^^' C'est vrai que lorsqu'on regarde tous les articles on s'émerveille aussi sur le décor mais on ne s'imagine pas (enfin moi en tout cas), que cela a pris autant de temps de recherche...Sur ce, hâte de voir le prochain look et encore bravo pour ce super article ! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, parfois ca demande du temps presque autant que de retoucher les photos ou la vidéo XD
      Avant de le faire, je ne m'imaginais pas non tout le travail derrière. Parfois le décor est minimaliste, surtout avec le froid on évite de s'attarder sur place ^^

      Supprimer
  2. J'aime trop quand je lis que vous avez shooter en Belgique (c'est mon petit coté chauvin) sinon j'ai été hyper intéressée par les explications. Je me doute bien que shooter en extérieur et avec les gens qui ne savent pas fermer leurs gueules c'est pas facile et je suis restée impressionnée par ces recherches de lieux. Ce n'est pas une obligation mais on voit toute la passion et l'nvie de faire un beau travail.

    Je vous admire, j'ai déjà du mal à poser toute seule et j'ai l'impression d'être une cruche, de ne pas savoir quoi faire de mes mains, de mon corps, c'est une plaie! Et comme je prends mes photos seule j'ai aussi du mal à varier les décors XD

    Et je dis oui pour le tuto harnais, un grand OUI! (Et j'aime bien lire tes articles Mr Krevette, même s'il faut toujours quelques lignes pour me rendre compte que ce n'est pas ta chérie aux commandes :p )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ba on est pas loin et il y des beaux coins en Belgique et c'est dépaysant, ca change un peu même si on est voisin. C'est agréable.
      On a coté perfectionniste donc on essaye de faire au mieux même si j'avoue parfois je ne suis pas dedans.

      Rassure toi, je suis pareil la dessus. Pour mon look j'avais l'air débile et je faisais surtout l'andouille de faire un pose qui pourrait aller. Après c'est à force de pratiquer qu'on améliore je pense dans 30 ans seras prêt XD

      Je compte m'y mettre dessus pour janvier :D
      Ouais je me doute faut dire je préviens pas aussi, c'est mon coté farceur ^^

      Supprimer

Copyright © Darkrevette - Mode Alternative, Blog Artistique et Cruelty Free