Blog de mode alternative, lifestyle, artistique et vegan. Axé sur le Steampunk, le style Burlesque et Vintage, avec une touche de Gothique et de Punk.

22 juin 2018

Derrière les selfies



Lorsque je parcours mon blog ou mon Instagram, malgré toute la sincérité que j’essaie de mettre dans ce petit espace virtuel qui est le mien, je ne me reconnais pas toujours.

Je vois cette fille, plutôt jolie et pleine d’assurance, me narguer sans arrêt. Elle est là, dans toutes ces images, mais ce n’est plus elle lorsque que je regarde dans le miroir. Elle disparait. J’ai l’impression de ne jamais pouvoir l’approcher.
Les réseaux sociaux et internet de manière générale, me donnent le sentiment d’avoir développé malgré moi cette double personnalité. Celle de la vie de tous les jours, qui préférerait souvent être invisible lorsque qu’elle passe la porte de sa maison (malgré la contradiction de son look extravagant et très assumé), et celle qui a décidé d’être blogueuse un beau matin. Deux personnes dans un même corps… vraisemblablement.
Et si au départ j’ai pensé naïvement que tenir un blog mode allait justement m’aider à prendre confiance en moi et à m’apprécier un peu plus, c’est un échec. A l’image des nombreux mots qui parcourent mon corps sur ces autoportraits :

BLOGUEUSE – PEURS – NULLE – MOCHE – FRUSTRATION – DOUTE – TIMIDE – INCAPABLE – INSATISFAITE – ECHECS – INFERIORITE – PESSIMISTE – INSECURITE – DECEPTION


Quatorze mots gravés sur ma chair. Habituellement invisibles, ils se cachent derrière la surface apparente des nombreux selfies et shootings qui composent mon petit espace virtuel. Comme une seconde peau. Je suis ces mots.



Et finalement, Instagram et le monde des blogueurs, ne fait qu’amplifier ces mauvais sentiments. Tout ce qui est montré, partagé est toujours proche de la perfection. Tout est toujours sublimé, idéalisé favorisant le sentiment d’infériorité ou d’incapacité. Et j’ai parfois bien peur de participer à ce problème moi aussi. Ou du moins, mon alter-égo. Et là où le serpent se mord la queue, c’est que j’ai besoin de voir cette autre moi dans ces images, cette fille qui a tant l’air « d’assurer » alors que j’en suis incapable. Parce que s’il ne reste que moi, que celle qui a peur et qui doute d’elle-même, alors la motivation s’évapore et il ne reste qu’un corps roulé en boule dans un coin.

Elle est moi mais je veux être elle.

Je trouve qu’il est de plus en plus difficile de se construire un avatar sans se perdre en chemin. De faire coexister une envie de bien faire, de mieux faire, et la réalité.
On ne peut évidemment pas exposer nos faiblesses à tort et à travers. Mais se l’interdire complètement est-il plus bénéfique ?



Quand je reçois des compliments sur ce que je fais sur mon blog ou sur mon physique ça a tendance à me braquer. Bien sûr, je suis ravie au fond de moi mais je ne suis pas toujours aussi généreuse envers moi-même alors je prends ça pour de l’erreur de jugement. Pour ce qui est du physique c’est inévitable. La réalité sera fatalement plus décevante. Vous n’imaginez pas à quel point. (Et non ce n’est pas une question de photoshopage) Mon moi tout entier vous décevrait sans doute. Plus renfermée, moins à l’aise, n’ayant pas toujours les bons mots ou les bonnes tournures. Je me dévoile énormément ici, ce qui est à l’opposé de mon attitude dans la vie de tous les jours. Rares sont les personnes avec qui j’arrive à ouvrir un dialogue. Même pour parler de broutilles. Ou bien je parle trop, dit beaucoup de bêtises et amuse la galerie comme un automatisme.
Mais ici on ne voit rien de tout ça. Et puis comment cela serait-il possible après tout ? Ce n’est pas le but premier de ce blog. Même si j’ai toujours tenu à rester moi-même, en parallèle je tiens à faire les choses de manière « professionnelle ». Sans partir dans tous les sens. (Ce n’est pas mon fort)



Alors voilà. L’article d’aujourd’hui sera ces quelques lignes de pensées et cette modeste démarche artistique qui m’a fait beaucoup de bien en me rappelant mes années fac et lycée. Chercher au fond de soi ce qu’une thématique peut faire ressortir avait quelque chose de thérapeutique. Quelque part ça me manque plus que je ne le pensais.

La parole est maintenant à vous. Le débat est vaste et j’aimerai très sincèrement connaître votre point de vue personnel. N’hésitez pas à vous faire entendre, même de manière anonyme.



PS : je sais que je dis finalement peu de choses et laisse pleins de portes ouvertes derrière moi. Au départ j’avais presque envie de ne laisser parler que les photos mais j’ai finalement ajouté quelques mots... c’est mieux que rien :P
Tag : , , , , , , , , , , ,

17 commentaires:

  1. Ah enfin quelqu'un qui me comprends ! J'ai déjà fait deux articles sur le blog à ce sujet et souvent les gens ont eu tendance à me répondre que c'était à moi de véhiculer une image qui me correspondrait mieux. Oui mais voilà, comme tu dis, on ne peut pas se permettre d'étaler tous ses soucis sur un blog de mode. On a créé le blog pour partager nos passions et pas nos doutes. Du coup on a tendance à ne pas se reconnaître dans ce double virtuel que l'on crée malgré nous...

    Je remets mon article ici pour ceux que ça intéresse : http://jamandjones.com/photos/autoportrait-avril-distorsion-cognitive/

    En ce moment, j'essaye de me déconnecter les weekends et ça fait un bien fou ! Je renoue avec moi-même en quelque sorte et ça fait vraiment plaisir. Ça soulage même. ^^
    Sinon j'essaye aussi de faire des projets un peu plus artistiques, comme avec l'article sur The Neon Demon. Je me sers de certains tourments comme sujet pour mes photos. ca peut être une manière de te libérer un peu aussi. Surtout que tu as tout le matos pour ! :p

    Bon courage et fais attention à toi, c'est ce qui compte le plus. ♥♥♥

    Jones

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Soulagée par les premiers mots de ton commentaire ^^ J'avais peur aussi que personne ne comprenne mes mots, en lisant je passe surement pour une folle lol. Mais c'est un peu ça oui, on est sincère mais ça ne peut pas être 100% nous quand même.
      J'avais lu tes deux articles, c'est un sujet très intéressant à aborder je trouve.

      Oui, passer par des projets artistique fait un bien fou ! Ça m'a toujours aidé adolescence et puis avec le temps j'ai arrêté. Je me suis concentrée sur mes petits dessins qui illustrent le blog.

      Merci en tout cas pour ton intervention ici <3

      Supprimer
  2. "Plus renfermée, moins à l’aise, n’ayant pas toujours les bons mots ou les bonnes tournures. Je me dévoile énormément ici, ce qui est à l’opposé de mon attitude dans la vie de tous les jours."

    C'est en partie pour ça que j'avais flashé sur toi la première fois que je t'ai vue. J'aime les gens comme ça, les gens "timides" pour faire simple, d'une part parce que j'étais comme ça aussi (je le suis peut-être encore un peu ?), et parce que j'aime aussi "pousser au cul". Mettre à l'aise autant que possible. Et évidemment y a mon homme qui chante, TOUJOURS quand je dois me concentrer pour écrire des trucs délicats et/ou profonds, donc je ne peux pas continuer au risque d'écrire n'importe quoi, mais tout ça pour dire qu'au-delà des apparences qui me plaisent déjà énormément, j'ai vu ou plutôt ressentie la personne que tu es, et je te trouve terriblement attachante. Pour te l'avouer les quelques fois où je suis entrée en contact avec toi sur OMD j'avais pour espoir que ça aille un peu plus loin que "Trop belle ta doll" haha, mais sans jamais y arriver x) Si deux timides mal à l'aise et peur d'emmerder l'autre essayent de communiquer, ça n'avance forcément pas bien vite XD

    Mais n'ai pas peur d'être un peu plus "légère" avec toi-même, avoir l'esprit libre, roh non j'y arrive pas merde alors tout ça parce que j'ai été déconcentrée >.< J'arrête et je reviendrai si je retrouve mes mots ^^

    Apocalyptique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu "étais" comme ça ? Comment tu as travaillé sur ces points ? ^^
      Si ma personnalité transparaît quand même au travers de tout ça c'est rassurant. Je crois que ça me gêne de passer pour ce que je ne suis pas quelque part.
      LOL !! Oh ben oui avec deux cas comme nous ça aurait difficilement progressé ! x'D Pourtant je fais des efforts sur internet mais j'ai toujours une réserve je pense. Avec les gens de manière générale. Désolé de ne pas avoir aidé le Schmilblick. Finalement ça se sera fait hors OMD.

      Tu entend quoi par "n'ai pas peur d'être un peu plus "légère" avec toi-même, avoir l'esprit libre" ? *oui je suis embêtante* :D
      Tu mettras une fessée à ton homme de ma part pour la peine, nanmého.

      Supprimer
  3. Alors la je comprends tout à fait ton ressenti. J'ai un look plutôt voyant en généralet pourtant je suis très loin de me plaire. L'autre jour j'ai fait un maquillage très très coloré pour mon plaisir et autant mon image dans le miroir l'allait à peu près, autant la photo, ça rien ne marchait du tout.(photo que je voulais seulement envoyé à une amie donc pas publique) mais houla la je l'ai prise t reprise jusqu'à l'abandon. Car rien n'était ce que je voulais .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça m'arrive aussi. C'est étonnant de voir la différence entre ce qu'on regarde de ses yeux et le rendu en photo. Parfois c'est à n'y rien comprendre.

      Supprimer
    2. Oui et pense aussi que c'est surtout car je ne l'assume pas du tout en photo.

      Supprimer
  4. Bien le bonjour !

    J'avais déjà remarqué que tu n'étais pas la personne qui s'ouvrait le plus au monde, que ce n'était pas si simple pour toi que pour d'autres de parler. Mais, en un sens, ce type de personnalité me rassure car je ne me sens pas obligée de faire des efforts pour créer une conversation. Avec ce type de personnalité, on peut juste être en présence l'un de l'autre sans parler, simplement, sans avoir à passer pour le "clown de service" ou la "fille cool dynamique" mais qui - au fond - est vachement crevée.

    A un moment, ça fait du bien de relâcher la pression sociale. Je ne compte pas les fois où je me suis torturée l'esprit pour savoir comment je devais réagir face à une situation, tant sur internet qu'irl. Même face à un compliment, je suis complètement dépourvue et - soyons clair - je n'y crois pas la majorité du temps (ça n'a pas été aidé par des gens que j'ai pu croiser qui disaient des choses qu'ils ne pensaient pas).

    Bref.

    Maintenant toi, les photos. Je n'ai jamais vraiment cherché à comprendre ta personnalité en regardant tes photos parce que, les photos, ça ne veut tout simplement rien dire. Si on est un tant soit peu à l'aise devant un objectif, on peut faire dire à l'image ce qu'on souhaite. On choisit le moment, la pose, le contexte, les vêtements ... Or irl, si on a une tronche de déterrée, on doit quand même faire notre vie en-dehors des murs de notre logement (enfin traditionnellement).
    Toi tu sembles relativement à l'aise face à l'objectif (en apparence en tout cas), mais ce qui m'a surtout plu dans tes photos, c'est une sorte de beauté fragile, qui faisait ressortir une certaine élégance. D'ailleurs, j'en suis venue à montrer tes photos à ma mère de 63 ans, qui a toujours été relativement traditionnelle quant à la manière dont on est sensé s'habiller en société (donc autant te dire, que tes cheveux et vêtements, c'pas le genre qui va normalement lui plaire). Et pourtant ... Elle t'a trouvé ô combien mignonne, élégante et sympathique. Et ça, je peux t'assurer que c'était plutôt mal parti vu ton look et ses jugements, mais je l'ai trouvé sincèrement conquise par ce que tu dégageais.

    Finalement, je me questionne. Est-ce que cet alter égo créé est là pour s'opposer à toi ou pour simplement te compléter, pour apporter un je-ne-sais-quoi de plus à ta vie que tu ne peux pas exprimer autrement ? N'est-ce pas aussi un outil pour faire accepter à ce monde ta façon de voir, de t'exprimer (notamment par ta façon de t'habiller) ? Parce que pour le coup, ça peut marcher (exemple de ma mère).

    Et ensuite, j'ai envie de dire que je ne connais pas une personne qui est réellement à la hauteur de l'image qu'elle véhicule sur le net, notamment dans les photos type "mode" (même si te concernant, je ne pense pas que ça se limite à ça) mais concrètement, tu n'es peut-être pas quelqu'un d'autre. C'est juste que tu te libères d'une certaine manière peut-être.
    Mais en tout cas, tu ne sembles pas la seule à le penser puisque j'ai déjà lu ce témoignage à plus d'une reprise chez des gens qui s'exposent sur la toile.

    Voilà, je ne sais pas si mon propos à une quelconque valeur mais c'est tout ce que j'ai à proposer pour le moment. On fait comme on peut.

    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello ^___^

      Je ne suis pas toujours sûre de ce qui transparaît ou non de ma personnalité via internet. Ça change quand même les choses du point de vue de la communication principalement, vu que c'est plus facile. Mais je comprends ce que tu veux dire par le côté "rassurant" des personnes plus renfermées et asociales. J'aurais tendance à rejoindre ton avis. (Mais je manque surement d'objectivité :P)
      Pour ce qui est de la pression sociale même chose. D'où mon envie d'être invisible quand je passe la porte de chez moi. Et c'est marrant que tu parles de ne pas savoir comment réagir face à un compliment parce que ça m'ait arrivé récemment irl. Chez ma coiffeuse. Elle n'arrêtait pas de complimenter ma tenue, en disant même à une dame qui était là aussi que j'avais pleins de belle robes comme ça, que c'était trop beau. Je ne suis même pas sure d'avoir dit "merci" quelque part, ou si je l'ai chuchoté dans ma barbe. Je ne savais pas trop quoi dire, d'autant plus qu'elle impliquait une 3e personne que je ne connais pas du tout. Donc je vois parfaitement ce que tu ressens, à 2000%. Aussi parce que je ne crois pas à ces compliments. (Malheureusement beaucoup de personnes ne disent pas réellement ce qu'elles pensent)

      Oui la photo c'est trompeur. Et je ne suis à l'aise qu'en apparence. Enfin ça dépend des shootings, parfois je suis d'humeur à jouer le jeu sans que je ne sache pourquoi et d'autres ou c'est plus difficile. (Le photographe reste Monsieur Krevette donc ça aide aussi. Devant un autre je ne sais pas ce que je serais capable de faire ou non)

      Une "beauté fragile" ? Je trouve ça hyper mignon comme description. Merci. J'espère que d'autres interprètent mes photos de cette manière. (Ma hantise serait d'avoir l'air prétentieuse parce que j'en suis à des années lumière)
      Oh ben tu diras merci à ta maman alors, je suis touchée. Arriver à convaincre quelqu'un qui n'aime pas le monde alternatif ce n'est pas rien effectivement. Ça me fait plaisir en tout cas :-)

      Tu as parfaitement raison. Je pense que ça me complète un peu en quelque sorte. Je le dis dans l'article "j'ai besoin de cet autre moi". Ce n'est pas un ennemi. Mais c'est parfois une dualité étrange quand j'y fait face. Ça paraît surement plus naturel d'un point de vue extérieur parce que vous pouvez simplement assembler les pièces du puzzle mais moi je vois vraiment 2 personnes parfois.
      Après oui, c'est effectivement le but premier de mon blog. Montrer ma différence vestimentaire pour ouvrir les barrières. Montrer qu'il existe d'autres choses, même si le monde le sait déjà plus ou moins. Mais il reste encore trop de gens qui n'osent pas assumer un look différent et qui se forcent à entrer dans le moule malheureusement. J'espère contribuer un peu à décomplexer le système si on peut dire. Même si je ne suis qu'une goûte d'eau dans l'océan. Mais encore une fois, je ne suis leader de rien, je n'ai pas l'assurance pour. Je ne suis pas non plus un exemple et je ne veux pas en devenir un. C'est paradoxal xD

      Tant mieux si d'autres se sont exprimé sur le sujet. J'en ai lu un peu aussi, et ça fait du bien. Remettre un peu les choses en perspective, prendre du recul... ce n'est pas simple quand on a le nez sur un écran en permanence.

      Si, si, ton message m'a beaucoup intéressé et beaucoup touché. Ça m'a permis de réfléchir aussi. Merci à toi d'avoir pris le temps d'écrire tout ça. Au plaisir de te relire ;-)

      Bon weekend.

      Supprimer
  5. Bonjour ou bonsoir (tout dépend de l'heure).^_^ C'est la première fois que je poste un commentaire sur ton blog pourtant je te suis depuis un moment déjà, honte à moi mais je ne sais pas toujours quoi dire et n'aime pas laisser de commentaires pour ne rien dire.^^"

    C'est marrant car en lisant ton article ça m'a fait penser à un autre que j'avais vu sur tumblr et j'ai l'impression que trop de gens perçoivent les réseaux sociaux comme une 'sorte de jeu virtuel" ou il faut ne pas montrer ces défauts ou ce qui ne va pas. Étrange réalité ou dualité comme ci on cherchait à créer un nouveau soi parfait ou presque en oubliant ces problèmes.><

    J'avoue me retrouver un peu dans tes lignes mais contrairement à toi j'essaie de combattre ça et montrer mes faiblesses autant que possible en intégrant ça dans mes créations ou mes dessins pour exorciser tout ça. Porter un style alternatif est déjà une forme de thérapie en soi aussi.

    Je trouve aussi que tu ne présentes pas une image si "parfaite" que ça dans le sens ou tu dégages une certaine fragilité ce qui au final te rend plus intéressante, jolie et authentique que pas mal de blogueuses modes. J'irai même jusqu'à dire que tu as un univers qui va avec le reste chose qui manque cruellement à bon nombre de fans de mode ou blogeuse.T_T Après on dirait que c'est un peu le lot des personnes créatives et sensibles d'énormément douter de soi et d'être rarement satisfaites.:/ Puis sur une photo ce n'est pas toujours facile de montrer ce genre de choses ( incertitudes, déprime,etc...) Mais peut-être que tu devrais essayer.:)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello :-) (C'est pour ça que j'utilise ce mot, comme ça je ne m'embête pas avec l'horaire lol) Je suis ravie de lire ton premier commentaire alors, merci d'avoir pris le temps de m'écrire.

      Oui, mais avec la popularité et notoriété qu'on peut gagner sur internet les gens essaient de paraître à leur avantage. Il faut attirer plus d'abonnés, gagner une plus grande communauté, faire le buzz... c'est devenu un système oppressant dans lequel on entre parfois même inconsciemment. En s'alignant sur ce qui se fait déjà pour ne pas se sentir inférieur.

      J'ai brisé ce cercle quelques fois sur le blog. Quand j'ai parlé de ma cyclothymie par exemple, c'était une façon de montrer cette partie de ma personne loin de la perfection, la partie "malade". Mais je ne me vois pas faire de ce type d'article une habitude régulière parce que ce n'est pas le but de mon blog. C'est bien ça le problème :P J'ai vraiment envie de me concentrer sur l'univers alternatif, principalement la mode. Envie d'envoyer un message positif à ce sujet, montrer qu'on peut s'assumer, montrer qu'il existe autre chose que ce que la société impose comme "norme" et c'est déjà un grand "combat".

      Merci pour tous ces compliments, ça me touche beaucoup <3 Vous êtes deux à dire que je dégage une fragilité, je ne m'en suis jamais rendu compte. C'est une bonne chose si je suis perçue de cette manière, tant que je n'ai pas l'air superficielle. C'est ma hantise avec ce blog parce que la frontière est mince.

      Oui quand on est créatif et sensible c'est inévitable je pense. On se questionne surement trop. J'aimerais beaucoup voir tes dessins et créations :-)
      En tout cas merci beaucoup d'avoir partagé ton ressenti, n'hésite pas à le faire plus souvent.

      Supprimer
  6. Coucou, malheureusement comment être totalement ouverte, comment s'extérioriser autant, alors que tu as toujours des gens cachés derrière leur écran pour te détruire ?
    J'aimerais donné plus, montrer plus, surtout lorsque tu as des "amies" plus que des abonnées...
    Mais je n'y arrive pas... On m'a détruite il y a quelques années, cyber harcèlement, usurpation d'identité...
    J'ai tellement souffert qu'aujourd'hui, malgré mon âge, ma maturité et mon caractère plus dur, je n'ose tout de même pas.
    Je ne sais pas si je tiendrais le coup une seconde fois, ça m'a coûté tellement.
    Mais c'est difficile, il y a des personnes qui méritent tellement de me connaître vraiment.
    LA PEUR prend constamment le dessus.
    LES JUGEMENTS sont devenus tellement quotidien, comme ci c'était normal...
    C'est dommage ! Je ne comprendrais jamais...
    Merci pour ton article, des bisous.
    http://www.leblogdelafilledavril.fr

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello ^^
      La méchanceté est tellement plus facile sur internet. On est anonyme et protégé derrière son écran. C'est malheureux mais c'est fréquent effectivement.
      Mais je peux comprendre qu'après ce que tu as pu vivre tu aie peur et préfère te protéger. Le plus important c'est de faire selon ce qui te mets le plus à l'aise.
      De rien et merci à toi pour ton commentaire.

      Supprimer
  7. "Quand je reçois des compliments sur ce que je fais sur mon blog ou sur mon physique ça a tendance à me braquer. Bien sûr, je suis ravie au fond de moi mais je ne suis pas toujours aussi généreuse envers moi-même alors je prends ça pour de l’erreur de jugement. Pour ce qui est du physique c’est inévitable. La réalité sera fatalement plus décevante. Vous n’imaginez pas à quel point. (Et non ce n’est pas une question de photoshopage) mon moi tout entier vous décevrait sans doute."

    Ce passage m'a frappé, nous avons déjà communiqué sur messenger, et je me rends compte de l’impact de mes compliments sur toi . Je le fais en toute sincérité, sinon, je ne te suivrais pas. Je le fais car pour moi, il est normal de complimenter et d’encourager une personne qui fait ce que tu fais. Je suis comme ça, je suis admirative des personnes qui osent, ce que je n'ose pas . Pourquoi je te suis ? pour plusieurs raisons : ton style, ta façon de porter des tenues, des couleurs, tes mots quand tu écris des articles plus personnels ... je vais encore te complimenter, mais pour moi, tu es une belle personne, et le monde manque cruellement de gens comme toi .
    J'aurais aimé rencontrer des gens comme toi, être amie qui sait :) si le monde aurait plus de personnes qui sortent de la norme, on ne se cacherait pas, on n'aurait pas peur, on ne connaitrais pas ce harcèlement, cette peur ...

    Tu connais un peu ma façon d'être, pour t'en avoir déjà parlé. Et a cause de ce monde ultra connecté, je préfère rester discret sur la toile, poster seulement sur instagram, parfois un peu Facebook, mais ça devient très rare. Je préfère utiliser mes différents avatars (pseudo) pour mes histoires ou lorsque je joue à des jeux, je suis moi, mais je peux voyager ailleurs et rêver, ça fait du bien et ça permet de quitter ce monde connecté.

    Et je voulais te dire merci, merci pour ton blog, qui me donne de l'inspiration pour bouger et oser, même si c'est petit à petit.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non mais je comprends que la plus part des compliments sont sincères et bien intentionnés, et comme je le dis il y a une partie de moi qui les apprécie évidemment. Ça m'encourage, me motive à faire plus de choses, ça me touche. C'est juste que ça m'a toujours mise mal à l'aise en parallèle, j'y peux rien ^^' Je me braque malgré moi, mais ce n'est pas à toi ou aux autres de changer. Je crois que si plus personne n'osait me faire de compliment ça m'embêterais encore plus. (Je suis relou xD)

      Mais merci pour tout ce que tu viens de dire. C'est aussi intéressant de savoir pourquoi les gens suivent mon blog, ce qui leur plaît en particulier, etc...

      Oui je comprends. Après chacun trouve son équilibre à sa façon, ce qui compte c'est de se sentir bien. Internet et le monde d'aujourd'hui n'est pas facile à aborder. Tout peut prendre des proportions exorbitantes à partir d'un rien. C'est parfois pesant.

      Ben de rien et surtout merci à toi de le suivre. Je suis contente de pouvoir partager tout ça avec des personnes qui y trouvent de l'intérêt. Des personnes qui, je pense, sont aussi ouverts d'esprit que je le suis et ça ça fait du bien :-)

      Supprimer
  8. Amen, je peux enfin réagir à cet article, youpie!!

    Je ressens la même chose que toi mais pas envers mon double "blog" (après tout, je trouve que ça se voit que je suis maladroite et ça me convient bien ;) ) mais envers mon double "pro". J'aimerai tellement parfois être cette fille ponctuelle, organisée, souriante, qui rigole de tout et de rien facilement. Cette fille pro qui ne montre aucun de ses problèmes familiaux et qui les laissent si facilement dans son chez elle.

    Cette nana si gentille, pleine de confiance en elle, sure de ses compétences avec une telle abnégation et un tel dévouement envers les autres. Si accessible. Si sure d'elle face à la société, aux autres.

    Au final, je pense que j’envie cette fille que l'on traite très souvent sur un même pied d'égalité, sans être constamment rabaissée, insultée, malmenée. Dont on reconnait la légitimité et les compétences. Parce que cette aide soignante ne serai peut être jamais mon vrai moi.

    Mais je ne désespère pas, j'évolue, et j'ai peut être même mis un mot (ou même deux) sur mon vécu et que d'un coup, ça m'a donner une formidable énergie, des points pour me défendre aussi, des mots sur mes maux. Rien que ça ça libère.

    Et parfois j'entends mon double m'encourager.

    (En fait j'suis p'têt schizophrène et que j'en sais rien)

    Mais je te comprends tellement.

    Toi tu me donne l'impression d'être cette bonne copine, pas parfaite mais elle même, une humaine avec ses défauts et ses qualités, une fille accessible. Avec un gout très cool en matière de mode.

    Je trouve que tu es une personne formidable et il n'y a pas assez de gens formidable dans ce monde (et pendant longtemps je pensais que les compliments ne s’adressaient pas à moi, j'ai fais un ÉNORME travail sur moi pour me retirer cette idée de l'esprit... parce qu’au final, rejeter un compliment sincère c'est un peu comme faire un gros fuck aux gens haha ^^')

    Sinon j'ai enfin publier mon lookbook avec , en autre, le fameux pull ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends aussi parfaitement ce que tu veux dire. Et ça doit être aussi génial de pouvoir être cette fille là sur ton lieu de travail, je pense que c'est important de pouvoir l'être. De se sentir valorisée, efficace. Et comme cette fille c'est aussi toi peut être qu'avec le temps tu saura la faire apparaître pour ta vie privée. Enfin je dis ça mais j'suis pas capable de faire la même chose de mon côté xD

      Merci pour tous ces compliments. Je ne sais pas si je serais une bonne amie, j'ai tendance à être distante malgré moi. (Le problème des personnalités asociales de nature xD) Je sais que refuser des compliments paraît impoli ou ingrat ou je ne sais trop quoi mais parfois c'est pas mal intentionné ou méchant.

      Oui j'ai vu pour ton pull, c'est trop cool ;D

      Supprimer

Copyright © Darkrevette - Mode Alternative, Blog Artistique et Cruelty Free