Blog de mode alternative, lifestyle, artistique et vegan. Axé sur le Steampunk, le style Burlesque et Vintage, avec une touche de Gothique et de Punk.

2 juin 2016

T’as dépassé les bornes des limites !



La première fois que je faisais un coup de gueule sur ce blog (oui je sais, il a à peine plus d’un an je suis donc officiellement une râleuse !) c’était à propos de l’émission « Les Reines du Shopping » sur M6. Aujourd’hui je reviens en force avec un article semblable qui me démangeait depuis quelques temps déjà et qui ne s’éloignera pas non plus de la ligne directrice de ce blog, à savoir : La mode – de préférence alternative :-P

Surement moins connu en France que l’émission phare de Cristina Cordula, je vais vous parler de Dolls Kill, une boutique de fringue en ligne. (Pour une accro au shopping jusque là, rien d'anormal)


Si cette boutique se vante (dans son « à propos ») d’être un genre de « leader guerrier » de la mode alternative ou des personnes dites « hors-normes », tel un justicier non-masqué, dans les faits c’est une toute autre image qu’elle véhicule : celle de l’obscénité gratuite à grand renfort de photos dégradantes ou simplement écœurantes.


*Notez à gauche que la nana est censée présenter un simple rouge à lèvre*


Je me suis abonnée, il y a plusieurs mois maintenant, à leur newsletter après avoir flashé sur une robe atypique qui n’était plus en stock. (Vous savez le fameux bouton « prévenez moi par email dès que le produit sera de nouveau disponible ») J’ai donc assez vite cédé à la newsletter parce que finalement cette boutique vend pas mal de marques et vêtements qui correspondent à mon style. Il y a beaucoup de choix, des exclusivités, les frais de port offert dans le monde entier. J'ai passé deux commandes chez eux et le service client à été rapide et efficace quand j'ai eu un souci. (Je dois bien leur reconnaître ça)

Seulement voilà, depuis ce jour ma boîte mail est submergée de ces photos dégradantes ne rendant service ni à l’enseigne, ni aux vêtements ou accessoires présentés ! (Un mail tous les 2/3 jours quand même ! Un peu too much à mon goût déjà)
Dolls Kill éprouve apparemment le besoin de dénuder systématiquement ses modèles. Que ce soit pour présenter des chaussures, des sacs ou bien même une casquette ! Et les mannequins ne sont parfois pas simplement nus (ou presque), mais les postures qui vont avec sont plus que suggestives !

Alors je sais bien qu'on est au 21e siècle, que le sexy fait vendre mais alors où sont les bornes des limites ?
Quand doit-on dire STOP ?

Je ne suis pas de nature à être choquée pour un rien, à la moindre petite nudité affichée ou pour une scène osée à la télé (selon le contexte c’est justifiable et ça à son intérêt) et j’ai moi-même posée en lingerie sur ce blog. Je vois les choses en nuances. Toute nudité n’est pas forcément bonne à être censurée et on a parfaitement le droit d’être sexy ou d’avoir envie de l’être.
Mais il ne faudrait pas confondre le sexy avec la vulgarité et la provocation !
Est-ce qu’aujourd’hui il faut forcément montrer son cul pour vendre un yaourt ? Est-ce que ça le rend forcément plus appréciable que barbouillé sur la bouche d’un enfant qui parle à son poisson rouge ?


Les produits présentés vous parlent-ils plus de cette manière ? Avez-vous une meilleure idée du rendu de ces chaussures à vos pieds ou de comment se porte cette sacoche par exemple ?
Je ne pense pas. Ces photos ne servent pas les articles mis en vente, on est plus du tout dans une optique de photo commerciale qui s’efforcerait de présenter au mieux le produit en situation concrète.
Chez Dolls Kill ça n’a aucune importance visiblement. Leur « marque de fabrique » c’est la nudité et la provocation, quitte à aller très loin dans leur mise en scène !

Imaginez un peu les catalogues 3SUISSES ou LaRedoute que feuilletaient surement vos mamans quand vous étiez jeunes ou que vous feuilletez peut être vous-même. Imaginez des couvertures demi-pornographiques, des clichés qui auraient presque l’air tirés de films érotiques à la place des pages modes habituelles. Imaginez qu’en vous baladant en centre-ville en famille vous deviez sans cesse faire face à des affiches obscènes dans les vitrines des magasins. Est-ce que c’est ça l’avenir ?
Je ne suis pas d’accord ! NON ! Je dis que ça va trop loin, que les bornes des limites ont été franchies depuis plusieurs miles déjà et que c’est la porte ouverte au grand n’importe quoi ! Ce n’est pas une pratique je veux voir se répandre, le sexe s’est suffisamment banalisé au fils des années pour aller encore plus loin.

*Pourquoi montrer le t-shirt porté alors qu’il suffit de poser torse-nue à côté ? C’est tellement plus logique !*


Vous me direz qu’il n’y a rien de très choquant dans le visuel de cette image par exemple, et je suis d’accord. Seulement c’est l’intention véhiculée qui me gêne. L’idée que cache cette photo pas si innocente que ça. Le parti pris est évident et très explicite !
On exploite encore une fois la nudité de la femme alors que concrètement ça n’a aucun intérêt dans cette photo. C’est même du nu pour mettre du nu et c’est presque encore plus stupide que de montrer carrément la poitrine de cette personne. La mise en scène est tellement absurde et grotesque que je trouve cette photo ridicule !!

Et au final, est ce qu’on fait plus attention au t-shirt vendu ? Je n’en suis pas sûre…

Je ne vois pas en quoi ni à qui cette photo rend service. Je ne vois pas ce que ça apporte de plus à l’acheteur comme au vendeur.
Personnellement je préfère voir ce t-shirt porté pour me faire une meilleure idée de son rendu, pas vous ? Les articles présentés sur cintres sont ma bête noire dans les eshop !


Qu’on veuille dérider le côté rigide, superficiel et formaté des photos commerciales pour leur rendre cet aspect plus « humain », plus « intime » (avec des grosses guillemets pour ce 2e mot) et plus « vrai » qu’il leur manque parfois, je suis entièrement d’accord !

Et c’est à cela qu’ont contribué les blogueuses mode à l’origine, c’est aussi pour ça que ça à fonctionné. (Même si c'est un tout autre débat ^^)


JE SUIS CHOQUÉE, SCANDALISÉE et ÉCŒURÉE par ces images !


Comment peut-on oser publier des photos pareilles ? D’autant plus quand on est la boutique qui vend les vêtements ou accessoires présents dans la photo. D’où peut-on sortir une telle idée ?
On est très loin du raisonnable, très loin de ce qui serait acceptable. C’est juste obscène et dégradant ! Je vous promets que quand je suis tombée sur ces photos j’ai dût les regarder par deux fois pour être sûre que c’était bien réel tellement je ne pouvais même pas concevoir qu’on puisse sortir des horreurs pareilles ! Ce sont d’ailleurs ces deux photos en particulier qui ont eu finit de me convaincre de faire cet article.

Car on a ici un amas de mauvais goût compacté dans un petit carré. Un pot pourrit de tout ce qu’on pourrait faire de pire.
De la nourriture gâchée, écrasée sur des corps parfois totalement nus, à des endroits où l’on n’a certainement pas envie de prendre son repas. Des cadrages hasardeux et postures équivoques, le tout surmonté de vêtements aux slogans des plus bêtes et dégradants ! (Mode que je ne comprends absolument pas d'ailleurs)

Mais à la limite les t-shirts estampillés d’un : « I’d fuck me too » et « Avocado Slut » (pour prendre exemple sur les photos de cet article) seraient un autre débat. Je ferais donc comme si je n’étais pas – en prime – choquée par les slogans de ces vêtements. (Qui de plus ne sont pas des designs signés Dolls Kill. Ne mettons pas tout sur leur dos non plus)




Parce que comme je le précisais en début d’article, la boutique Dolls Kill revend des tas de marques. (Alternatives comme j’aime) Mais plutôt que de s’aligner sur des visuels déjà existants, ils les refont à leur sauce. Le tout, bien entendu, en collant au côté dénudé, provocateur et absurde de leur site.

Je m’appuie volontairement sur cette combinaison Iron Fist x Soso Happy (que vous voyez juste au dessus) car – si vous me suivez depuis quelques mois – vous aurez reconnu ce vêtement que je portais moi-même dans ce look Pyjama Party ;-)
Alors évidemment je n’avais pas les seins à l’air, je portais cette combi avec un soutien-gorge plutôt couvrant et long sur le dessous. Je veux dire, le soutif c’était quand même le minimum du minimum non ? Et sur différents sites vous pouviez la voir associée (en plus du soutien-gorge) à des brassières, bandeaux, débardeurs ou même crop top. Le choix était donc large mais c’était certainement trop couvrant pour Dolls Kill !
Voilà donc le résultat de leurs visuels tellement glamour. *ironie* Et quand on ne laisse pas un bouton ouvert (alors que la combi est déjà très échancrée autant sur l’avant que sur les côtés) on tire sur les bretelles histoire de bien montrer la poitrine du mannequin ! D’ailleurs est ce qu’on voit la combinaison sur la dernière image ? Plus vraiment non. (Entre parenthèse Soso Happy se destine aux enfants… j’dis ça, j’dis rien ==')


Et c’est pareil pour à peu près tout. Les vêtements en transparence sont systématiquement portés sans soutien-gorge, tétons visibles et apparents, accompagné d'un petit string. J’ai volontairement exclu ces photos là de mon article pour ne pas aller aussi loin qu’eux. Mais dans ces cas de figure on voit quasiment tout et le rendu est en plus très laid.
Personnellement je serais à la place des marques à l’origine des vêtements je n’apprécierais pas. Je ne revendrais pas chez eux ! Je n’aimerais pas voir mes designs détournés de cette manière et vendu de la sorte.
Et en tant qu’acheteuse, je commence à me dire que je préférerais encore payer un même article plus cher ailleurs.


Alors certes, quand on parcourt le site Dolls Kill en lui-même, comme un shoppeur lambda, les poses sont plus standard. On voit certes des tétons partout, des langues sorties, des laçages défaits, des braguettes entre-ouvertes ou des descriptifs au langage très familier voir aguicheur, mais ça reste presque discret. (Ils n’ont surement pas envie de faire fuir trop de clients)
Les visuels les plus choquants sont envoyé par email tous les 2/3 jours, ils envahissent aussi votre Instagram tel un vilain virus ! Je vous conseille vraiment de parcourir leur compte (ici), ne serait-ce que pour constater par vous-même l’ambiance visuelle qu’il y règne. Et si vous avez du temps à perdre, passer par la case commentaire, c’est tout aussi instructif !

(Et je ne sais pas où ils vont chercher certains fabriquant d’ailleurs mais en tout cas je découvre avec stupeur les vêtements obscènes qu’on fait de nos jours !)

Maintenant dites-moi, est ce qu’il faut rester silencieux face à cette pratique ?

Est-ce l’évolution normale des choses ? Des mœurs ? J’ai conscience que l’on se plaint assez facilement au moindre changement, que chaque génération est en conflit avec celle qui la précède ou la suit – chacun défendant la sienne comme étant la « meilleure ». Mais encore une fois, jusqu’où peut-on aller comme ça ? Vers quoi ça nous mène ?
J’ai été effrayée de constater que certaines de ces photos étaient considéré comme la « normalité » et « la vie réelle » par ceux qui les commentaient. Effrayée de lire des jeunes femmes qui se comparaient aux modèles en disant « être pareille ». Est-ce qu’on a vraiment envie de ce genre de « modèle » à suivre ?

Sans basculer dans l’extrême opposé, je pense que Dolls Kill va beaucoup trop loin. J’ai la désagréable sensation d’être abonnée à un site pornographique chaque fois que j’ouvre un de leurs email. Et n’importe qui peut s’abonner à une newsletter, mais un jeune ado.

Et pour aller plus loin, en tant que femme, je suis aussi très en colère de voir ce qu’on demande de faire à ces mannequins. C’est avilissant, il n'y a pas d'autre mot ! La femme ne se résume pas à une tentatrice hyper sexualisée, il faudrait vraiment que les mentalités avancent d'un très grand pas sur ce point.

La parole est à vous !

Merci d’avoir pris la peine d’aller au bout de cet article. Il n’a pas été simple à mettre en place de mon côté alors j’espère qu’il est quand même assez clair, assez complet et argumenté.


Avez-vous aimez mon article ?
Tag : , , , , , , , , , , , , , ,

41 commentaires:

  1. Hey !

    Je suis tout à fait d'accord avec toi, je n'aime pas la façon dont ils communiquent. C'est vulgaire, moche et c'est pas attrayant en plus ! Quand j'étais ados je me baladais souvent sur des sites comme ceux-là et de mémoire il y en avait pas mal déjà à l'époque.

    Et comme tu dis les réseaux sociaux n'aide pas. Toujours dans le désire de choquer les gens ou provoquer (faut dire que récemment j'ai posté un joli message sur mon compte, contre les pubs qui me saoule).

    Enfin bref, tout ça pour dire que tu peux poser moins habillé pour attirer l'oeil sur un vêtement, mais le faire de façon chic, classe ou glam' c'est autre chose que de le faire de façon vulgaire comme eux le font.

    Je sais pas je prend l'exemple de ta photo sur l'article 'dans 20 ans je voudrais certainement être elle ..."(même si l'article traite pas de ce que je vais dire) Mais si une enseigne faisait la promotion de la chemise rouge avec une nana en sous bêtement, ça me dérangerait pas tu voie, car la photo est propre, c'est pas choquant etc, ...

    Je pourrait parler X temps sur le sujet XD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui le pire c'est que ce n'est pas attrayant du tout. Ah oui ? J'étais jamais tombée sur des photos de ce genre venant d'une boutique de fringues, c'est tellement proche de ce qu'on trouverait sur un site pornographique.
      Oui les réseaux sociaux ont souvent tendance à amplifier les choses et souvent dans le mauvais sens. (J'avais vu ton message ahah, je me suis dit que tu étais drôlement énervée)
      Oui c'est comme le nu artistique, j'ai aucun problème avec ça. Il y a des façon de faire, des cadrages, des postures... l'intention ici n'est pas d'avoir l'air "classe" ou "beau" c'est évident.
      Oui je vois ce que tu veux dire ^^ C'est sur que ma photo est loin de faire vulgaire, c'est pas le même type de prise de vue ni les mêmes postures ou expressions de visage. (Exemple : mettre son doigts dans la bouche, sortir sa langue, etc...)

      Non mais c'est clair ! C'est pour ça que j'ai eu du mal à boucler mon article et à cadrer le sujet jusqu'au bout. On pourrait dire tellement de choses ! Ça ouvre la porte à beaucoup de débats !
      En tout cas merci pour ton point de vue ^^

      Supprimer
    2. Effectivement ca m'est déjà arrivé plusieurs fois, après je ne pourrais pas te dire si les enseignes qui vendait les vêtements étaient de confiance vue que ça date d'une dizaine d'années maintenant.

      Ui j'étais énervé car tu n'est pas sans savoir que tu insta tu as des comptes de m***e qui cherches absolument à avoir des abonnés sans chercher à s'intéresser aux contenus des instagrameurs et ca me saoul ! C'est du pub genre flood, c'est pas réfléchit et cela ne cherche que le nombre, bref aucune utilité, la pub OUI, le flood NON.

      Supprimer
  2. Je suis d'accord avec toi. Je suis fatiguée de voir ce type d'images partout, pour faire vendre des vêtements, des parfums, ect. L'objetisation des humains me fatiguent (je parle ici d'humains, car en plus des femmes, j'ai vu il y a quelques temps des photos pour une marque de fringues se vouloir "gayfriendly" et donc utiliser des clichés de mannequins posant comme des couples LGBT, mais...on se retrouvait a mon sens dans le role d'in voyeur, comme c'est le cas pour ce site ci, alors qu'une simple affiche pour H&M pour un maillot de bain, montrant deux filles de dos, marchant sur l plage, papotant, se fasse traiter de pub sexiste....). Je n'aime déjà pas faire les boutiques sur internet et voir une nana porter un crop top vantant leur fierté d'être des libertines, parce que c'est cool... Pitié, traitez moi de rabats joie, d'unfashionnable girl, de vieux jeu, mais je ne peux pas me dire que des gamines vont porter ces vêtements en adoptant l'attitude des mannequins.Non. On ne s'est pas battu, nos ailleules ne se sont pas battus pour que les gamines s'amuse aux stars porn parce que c'est cool et bien vu. Non

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis entièrement d'accord, la mode du "porn star" ne fait que nous faire faire un énorme pas en arrière ! Après la mode de la cigarette chez les ados il faut la jouer provoc. Il suffit de voir l'évolution de la mode vestimentaire, les gamines au collège se maquillent et s'habillent déjà comme des femmes. Elles portent des talons, ont leur téléphone portable, etc... où est passé leur enfance ? Leur insouciance ? L'envie de jouer, courir, explorer autre chose que les réseaux sociaux. Internet amplifie ce problème avec l'image de soi qu'on se donne à travers des avatars. Enfin bref, on peut aller loin avec ce sujet xD
      Mais vive les rabats joies que nous sommes :D
      C'est vrai qu'on voit plus souvent la femme exploitée dans ce sens, je n'ai pas souvent vu des hommes. Je ne vois même pas en quoi ça rend les produits plus vendables et intéressant en plus. L'humour à toujours plus fonctionné et marqué les esprits des gens, on se souvient tous des pubs comme "Tu pousse le bouchon un peu trop loin Maurice" ou "Blouge", etc... et c'est tellement plus agréable à regarder.

      Supprimer
  3. J'ai l'impression qu'une bonne partie de la mode alternative est vu du mauvais oeil à cause de ce genre de boutique sans parler des suicide girls..... C'est drôle mais quand on a un look dit "hors norme" on se doit d'être hors norme même sexuellement parlant dans la tête de pas mal de gens... sisi je te promet on m'a déjà fait des sous entendu qui m'ont fait grimper au plafond... Tout comme on m'a demandé si je dormais dans un cercueil et je passe le "ton copain il te ressemble?". J'ai été il y a peu de temps à la boutique Cyberdog a Londres j'étais un peu surprise de tenues très sexy des vendeuses et je ne m'attendait pas a trouver une partie du magasin vendant des sextoy. Ce magasin est très connus bcp de gens y rentre par curiosité et je pense qu'ils doivent également avoir une image assez déformés des gens aux looks originaux. Mode alternatif=excessif=trash=sexe=rebelles...
    C'est drôle mais j'ai dans ma garde robe deux looks, un très classique pour le travail car j'étais dans une école très strict et j'ai mes vêtements de tout les jours. Lorsque je me promène avec mes dreads sur la tête et que je fais les magasins les vigiles me suivent comme si j'étais une voleuse, me disent pas bonjour voir des regards désagréables (bon pas tous mais c souvent). Alors que quand je vais dans la même enseigne habillé classique je remarque que le comportements des gens est totalement différents alors que je suis toujours la même personne...
    Et pourtant on peut très bien avoir un boulot, des gamins, une voiture, être bien dans sa tête bref une vie lambda et aimer les looks décalé mais j'ai l'impression que pas mal on du mal à le comprendre. Parfois ça me rend triste car on est souvent exclus ou moqués alors qu'au final même si les fringues sont originaux on n'est pas si différents que ça.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis à 100% d'accord avec toi ! J'y ai pensé en faisant mon article mais je ne voulais pas trop déborder du sujet. L'alternatif est bien trop souvent associé à la provocation pour la plus part des gens. Les premières remarques qu'on entend c'est "cette personne cherche à attirer l'attention" ou "fait une crise d'adolescence en retard". NON ! Ce n'est pas parce qu'on a une apparence différente qu'on est extraverti, qu'on a des pratiques étranges, lugubres, qu'on se scarifie ou qu'on dort dans un cercueil ! (On m'a déjà posé la question aussi je te rassure lol) Et c'est aussi pour ça que ces photos me dérangent, parce que ça renforce ce cliché. Ce n'est pas parce que je suis tatouée et que j'ai les cheveux multicolores que je suis délurée. Je suis même plutôt timide, je ne vais pas vers les gens, je ne déborde pas de confiance en moi mais je m'assume totalement.
      Après heureusement que pas toutes les boutiques alternatives jouent sur ça ! La plus part ressemblent à n'importe quelle autre, exceptée dans son contenu et dans l'aspect de ses mannequins.
      Suicide Girls ça dépend. Beaucoup en font n'importe quoi c'est vrai mais on peut trouver quelques photos plus artistiques et intéressantes. Après je doute que ceux qui viennent sur ce site sont là parce qu'ils cherchent à voir de l'art x)
      Très bon exemple ton look ! J'ai déjà eu à faire à ce genre de suspicion dans les magasins quand je vivais en région Parisienne. J'admets que ça m'agaçait autant que ça me faisait rire. Ça reste de la discrimination, comme si un vigile surveillait d'avantage un noir qu'un blanc sauf que ça choque moins les gens qu'on surveille plus quelqu'un au look bizarre.

      Supprimer
    2. En fait, c'est exactement comme tout : ce qui quitte la norme, ce qui est différent, fait peur et attire la suspicion : tu sors du rang alors c'est que tu as un problème. Tu aimes bien être tout seul ? Tu as un look alternatif ? Tu es Noir(e) ? Homosexuel(le) ? Handicapé(e) ? Tu quittes la norme et parce que ton physique/comportement te fais quitter la norme tu quittes le groupe : pour s'intégrer à un groupe il faut en adopter les pratiques, en imiter les membres, à partir du moment où tu te désolidarise tu deviens un étranger et donc un danger potentiel. Je crois que c'est largement dû à notre cerveau reptilien !

      Supprimer
    3. C'est vrai. Le différent, l'inconnu à toujours suscité la peur et la méfiance. Mais on est assez évolué pour faire la part des choses et utiliser son cerveau pour réfléchir. Surtout quand il s'agit d'une apparence physique, on en reste pas moins tous des êtres humains. Alors d'un côté on se dit libre, libre de vivre sa vie comme on l'entend (et plutôt fiers d'avoir cette liberté) mais il faudrait qu'on soit tous pareil, uniformes, comme une seule et même masse ? Où est passé le choix ?
      Quand je dis que cet article ouvrait trop de débats xD

      Supprimer
    4. Prends deux groupes de singes dans une forêt : ils n'en restent pas moins des singes, et pourtant ils appartiennent à deux groupes différents donc si un membre du groupe A est rejeté et va vers le groupe B il sera, comme étranger, accueillit avec méfiance et devra suivre les façons de faire du groupe, s'inclure dans la hiérarchie et la respecter, pour se faire accepter. C'est simplement de l'instinct de survie : comme quand tu lèves les yeux pendant que tu manges pour être sûre qu'il n'y a pas d'ennemis autour de toi.
      Maintenant oui, on peut aussi utiliser notre cerveau et mobiliser les concepts que l'on a inventés pour raisonner le cerveau reptilien !

      Supprimer
  4. Pour la fille torse nu à côté du T-shirt c'est d'autant plus vrai que l'on regarde peu le T-shirt parce qu'il semble partie du décor de fond et donc on ne le regarde pas !

    C'est du trash pour du trash, on dirait Miley Cyrus, y'a aucune volonté artistique ou de dénonciation de pratiques là-dedans... c'est absolument effrayant ! Ça mériterait la création d'une pétition sur un site du genre Change.org d'ailleurs...

    C'est à se demander s'ils vendent que les vêtements où les filles avec (pour être tout à fait claire : s'il n'y a pas un trafic de prostituées là-dessous) (oui, j'ai pensé à ça, écoute, je regarde trop de séries télé + je suis parano + j'aime bien les complots et les trucs un peu compliqué comme ça, donc forcément, fallait bien que ça arrive xD).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ce t-shirt on ne le voit pas. Si on montrait cette photo à des personnes pendant 20 secondes et qu'on leur demandait ensuite à quoi ressemblait le -shirt je suis sure qu'ils auraient beaucoup moins de mal à décrire la fille xD

      J'ai faillit citer Miley Cyrus mais je me suis retenu. Mais c'est effectivement dans le même goût, ça surf sur le même type de provocation et vulgarité. On met aussi Miley sur la pétition alors ? *sort*

      Non mais ça aussi j'ai faillit le dire, mais je voulais cadrer mon article au max donc je me suis retenue xD Le compte Instagram donne vraiment l'impression de trafic d'esclaves sexuelles, c'est effrayant.

      Supprimer
    2. Si ça se trouve c'est vraiment ça ! Et les inscrits de la newletter sont dans la liste de Ceux qui Savent... au pire envoie un mail pour tâter le terrain, ça pourrait être drôle x) Si ça se trouve y'a vraiment un trafic de prostituées ! (mode complotiste enclenché).

      Supprimer
  5. Mais quelle horreur... Je crois que si j'étais tombée sur ce site au hasard du e-shopping je leur aurais envoyé un mail pour leur dire que leur site a été piraté en vue de leur donner une image obscène... Non mais franchement, je te rejoins tout à fait.
    Le nu érotique ne m'attire généralement pas du tout mais je n'ai rien contre, il s'agit d'art, chacun son truc. Mais là il s'agit de vendre. On est outré de certaines campagnes de pubs sexistes, qui sont parfois allées aussi loin que ça, et souvent des associations se sont élevées pour dénoncer. Les marques attendaient sûrement le bad buzz pour faire parler d'elles mais passons, je préfère quand même qu'elles se fassent taper sur les doigts. Cette boutique est infâme.
    Elle est située où ? Je n'ai même pas envie de leur offrir un clic sur leur site pour le savoir... :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ils auraient surement été surpris par ton mail je suis sûre. Du moins, ils n'ont pas l'air de trouver leur façon de faire dérangeante.
      Oui y'aurait de quoi alerter des tas d'assoc avec ces images. Je suis même étonnée qu'ils n'aient pas encore eu de problème avec Instagram.
      C'est une boutique en ligne seulement (et heureusement) qui vient de San Francisco je crois.

      Supprimer
  6. Coucou!
    Je trouve ton article ultra intéressant, même si je ne suis pas de ton avis sur tous les points.
    J'ai justement reçu une commande de chez eux il y a quelques jours alors au début de ton article je n'ai pas compris où tu voulais en venir. Je n'avais pas remarqué de photos spécialement provocantes à mon sens en me baladant sur le site. C'est là que tu as précisé que les photos étaient tirées de la newsletter (que je ne lis pas), donc tout s'explique. xD
    Concernant les photos que tu montres, tu as raison, certaines sont un peu limites, d'autres carrément vulgaires et c'est complètement assumé. Et même si perso elles ne me choquent pas (celle avec le monsieur tout nu et le macdo m'a même fait sourire en fait), je suis d'accord sur le point qu'elle n'ont rien à faire sur la newsletter d'une boutique qui touche potentiellement un public d'adolescentes. La photo de la femme torse nu qui présente le t-shirt est édifiante d'idiotie...
    Après, faut pas oublier que Dollskill n'est pas juste un site de fringue alternatives, ils vendent des vêtements très osés, de la lingerie sexy et même du bondage. Ce n'est clairement pas une boutique tout public. Mais dans tous les cas, ouais, je trouve ça dommage d'utiliser l'obscénité pour attirer les clics et c'est ce qui me dérange plus que les photos en elle mêmes.
    Je vais commencer à surveiller cette fameuse newsletter de plus près pour me faire mon propre avis en tout cas.
    C'est toujours un plaisir de lire tes articles coup de gueule. ;)
    Bisous. ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ;-) Oui comme je le dis dans l'article ils sont plus soft sur la boutique en ligne (heureusement) mais pour ce qui est des newsletter et instagram c'est un autre monde.
      Ce n'est pas le seul site à vendre de la lingerie, et si tu vas sur des sites spécialisés dans la vente de sextoys &co ce n'est pas pour autant qu'ils tombent dans la vulgarité non plus. Et quand le contenu est osé on fait en sorte d'avertir le public pour que l'accès ne soit pas aussi libre :-/
      Après je l'ai dis, je ne suis pas contre toutes formes de nudité mais là je trouve que c'est de très mauvais goût.
      Bises et merci pour ton avis ^^

      Supprimer
  7. Et dire qu'il y a des gens qui se battent contre l'image de la femme objet...

    J'admets ne pas être facilement choquée mais l'image avec la pastèque et celle avec les frites... toute cette nourriture gâchée alors que des gens crève de faim (et pas forcément en Afrique, y a qu'a voir chez nous...)

    Pour avoir le le comm plus haut,, savoir qu'ils vendent des vêtements plus osé ne me dérange pas mais c'est pas le genre de truc à mettre dans une new letter...

    J'appelle ça des images "putàclic" et je trouve que c'est dommage de la part d'une enseigne qu'elle qu'elle soient et alternative en plus!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'est ce pas !

      Oui elles sont particulièrement écœurantes ces photos là. Et puis ce n'est pas parce qu'on vend des vêtements sexy qu'il faut les présenter de manière vulgaire. J'aime à penser que les personnes qui achètent chez Dolls Kill ne vont pas forcément porter les produits achetés de la même manière.

      Oui parce que les gens font vite à faire de mauvaises conclusions entre "alternatif" et "provocation" au final.

      Supprimer
  8. Je suis la première à aimer les photos de nu, j'aime aussi le provoquant mais je suis aussi la première à rager contre les marques qui mettent un modèle nu pour vendre de la nourriture. Mais réellement "Avocado Slut" ?! A quel moment ?! Il y a quand même un grand fossé entre le provoquant, le sexy et l'obscène ? Et j'ai pourtant l'esprit très ouvert sur ces derniers points. En me baladant sur le site, j'ai trouvé pas mal de choses qui me plaisent bien, notamment dans la lingerie. Je ne comprends pas trop en quoi les photos de la newsletter sont sensées donner envie d'acheter.
    C'est un plaisir de lire ton coup de gueule, très intéressant ! :) xx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis d'accord avec toi, moi aussi je me considère assez ouverte sur la nudité et la photo de manière générale mais là je ne sais pas qui à eu l'idée du "avocado slut" mais c'est juste pas possible ! Et effectivement, ça ne rend pas service au site parce que si on s'en tient à ça on ne risque pas de cliquer et faire un tour dessus. Alors que oui, y'a des choses sympa en plus.

      Supprimer
  9. Je te remercie pour cet article, je ne connais , certes pas la boutique mais les visuelles me suffisent emplements, je me suis d'ailleurs demander de quoi allais parler ton article en tombant d'abord sur l'image de ton compte instagram, qui ma laisser perplexe...Pour moi c'est ce genre de publibicité qui fait que certain(e)s considèrent que porter des robes/jupes/ shorts permettent des comportements déplacer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahah oui ça à dût faire bizarre de voir cette image sur mon instagram xD Ce genre de "publicité" n'est bonne pour personne, pas même les produits vendus c'est ça le plus absurde.

      Supprimer
  10. La cible réelle n'est pas féminine, c'est ça que tu n'as pas intégrée,je crois.
    D'où le sentiment de rejet, légitime chez une femme qui utilise la mode pour se sentir bien elle-même avant autre chose.
    Ici, le but est de l'ordre de la séduction ultrarapide. Et la séduction passe par des appels plus ou moins directs au sexe, la consommation immédiate, rapide, sans risques, sans conséquences.
    Le message est clair:"si tu veux péoch, agis en, et sois, une garce. Ce n'est pas grave, la vrai liberté, c'est le tout permissif. Fais le! OSE!"
    Ce n'est pas un raisonnement féminin, mais masculin, ça. Typiquement.
    Vous réfléchissez plus que nous, dans ce domaine.
    Quand vous vous lâchez, vous le faites en sachant EXACTEMENT ce que vous faites.
    Tu ne t'habilles que pour toi, ou bien tu as toujours une pensée pour ton partenaire? CQFD. ;-)
    L'on ne s'habille que très rarement que pour soi-même. Je ne fais pas exception.
    (Une de mes chemises a pu en témoigner mardi... """"-_- Bref.)

    Tu as la véritable cible de la campagne de newsletters, je crois?
    Tu n'es pas la cible, pas plus que l'ado qui aura sa newsletter. Ceux que vous voulez séduire, si.
    A qui vous allez en parler, en demandant leurs avis?
    Et 90% jureront leurs grands dieux que c'est vulgaire... Tout en rêvant de vous voir porter, pour les séduire, les trucs en question/être dans les situations/vous voir dans celles-ci.
    Eux seront 110% à le penser, même fugitivement, pour repousser l'idée derrière, et de bonne foi. Une partie de leur cerveau aura ce schéma, garanti.
    (C'est notre cerveau reptilien, rappelle moi mon nom? J'ai survolé le sujet. :P )

    La cible directe étant vous, via l'attitude des mecs, et vos réactions idoines.
    CQFD.
    J'ai schématisé mon raisonnement à l'extrême, désolé.

    Mais je m'interroge: au delà des lapalissades évidentes, il n'y a pas du vrai?
    Je n'ai pas de réponses.
    Vous, les filles, si.
    Je pense que j'ai comme d'habitude tort et raison à la fois.
    Seule certitude: si tu veux tuer un dieu, fais-le en silence, ne lui rends pas un culte: même pour le haïr. ;-))

    RépondreSupprimer
  11. tant que le neurone est actif... Sur mon analyse: le raisonnement n'est pas valable uniquement pour les mecs: mais pour le/la partenaire en général. Le partenaire n'est pas forcément masculin, aucunement.
    Tu as toutes les thématiques: le fruit défendu, l'absence de sexe (réfléchis-y, le message est unisexe, et partant, univoque) et d'autres joyeusetés.
    Quand une personne séduit, mec ou nana, elle mets le paquet. Et il n'est qu'une seule règle, si l'amour entre dans la danse et qu'on est plus seulement dans le domaine de la séduction, mais de la sphère amoureuse: tous les coups sont permis, aucune règle.
    Repasse en mode ado boutonneuse: tu veux péoch. On t'en donne la chance, en véhiculant une image de ravageuse/séductrice/tentatrice/vamp. Tu ne la saisis pas?
    Quitte à agir en garces, combien de nanas sont prêtes à tous les coups pour garder une personne qu'elles aiment? Cela joue aussi là-dessus, et à fond.
    Et rejoint l'analyse précédente: la cible n'est pas la destinataire de la newsletter.
    Pas directement. Que ce soit par prise d'avis direct ou indirect.

    Je me plante sûrement, mais il y a peut-être du vrai dans ce que je dis.

    J'ai une certaine empathie, mais je ne serai jamais une femme.

    L'expérience m'est étrangère, mais la chosification est un jeu que l'on joue quand on séduit, qu'on soit homme ou femme.
    Ici, ils forcent délibérément le trait: un peu trop pour que la seule cible soit la destinataire de la newsletter. C'est tout ce que je dis, et n'est qu'une hypothèse, à prendre comme tel.

    Je dois filer. :)
    (Et être sérieux ne me ressemble pas sur un blog. ^^)






    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De manière générale l'industrie joue beaucoup trop sur ça oui. Il suffit de voir la musique. Les chanteuses vendent beaucoup plus leur corps que leur voix, alors que chez les hommes on se la joue soit hyper matcho (gros dur) soit lover romantique. Mais la femme elle, doit être un objet de désir tout le temps. Idem dans les publicités.
      Je ne dis pas que Dolls Kill est le seul à jouer du principe "femme / objet / garce" mais je trouve que leurs photos vont parfois beaucoup trop loin ! Tout comme certains clips à la télé, ou autres dont je me plaindrais bien volontiers. (Mais au final je n'écoute pas ces m*rdes là donc limite je m'en fout - parce que c'est pas mon "univers")
      Ici c'est une boutique alternative, je me sens déjà plus concernée. Les gens ont déjà la fâcheuse tendance à prendre l'éternel "raccourcis" de la "provocation" quand ils parlent de personnes différentes/atypiques (que ce soit par le look où le mode de vie) alors je trouve ça bête qu'une boutique qui se dise justement "leader", "défenseur", ou "soutien" des personnes alternatives renforcent ce mauvais cliché !! Et selon moi, c'est inapproprié car la boutique est "tout publique", tout comme la newsletter accessible à n'importe qui. Sur la photo "avocado slut" (Instagram) par exemple, y'avais des commentaires de mecs qui avaient limite l'air d'être devant un porno. Ça va bien trop loin !
      Peu importe qui ils veulent viser ou le comment du pourquoi, rien ne justifie ce qu'ils font selon moi. C'est la porte ouverte à plus de débordement.
      Et je ne suis pas sûre que la séduction doit passer par la provocation. Il n'y a rien de plus intriguant que le mystère. Si on dévoile tout tout de suite y'a plus de "jeu", c'est pas drôle. (Et j'ai envie de croire que tous les hommes de la planètes ne trouveront pas ce genre de photos excitantes)

      Ahah oui un Dragon sérieux ça fait tout drôle. Mais un regard masculin sur ce débat c'est un plus ^^

      Supprimer
    2. Concernant la séduction, je suis tout à fait d'accord sur l'aspect mystère, intrigue, interpellation. Difficile de faire autrement, je joue cette carte quand je suis en séduction,(ça arrive, promis) ce n'est pas l'apanage des filles. Les mecs également.
      (Et cela n'empêche pas d'être viril. *Tousse*)
      Je disais quoi, sur le "vous savez exactement ce que vous faites?" ==> Vous jouez la carte de l'intrigue, du mystère, de la séduction, PAS de la consommation gratos.
      Ici, c'est le côté consommation gratos qui choque, et oui, c'est exagéré, même si tempéré par les articles eux-mêmes, si j'en crois tes dires?

      En tant que mec... Tu peux trouver une photo excitante sans pour autant hypothéquer ton cerveau, tu sais? Entre la beauté d'un corps et un message qu'on véhicule, il y a parfois un ou deux Everest, hein. ^^
      Tu peux apprécier le visuel, mais PAS le message.
      J'ai jamais rien eu contre un nu féminin, ou quasi, hein. Mais oui, ce qui importe, c'est le comment.

      Ici, la cible est importante, mais je suis d'accord avec ton analyse, ça va TROP loin.
      Résultante d'une surenchère de la femme-objet.
      Rien de neuf: cela fait quoi, 4500 ans+ que ça dure, ce truc? :x

      *Flanque un coup de boule social (l'équivalent d'un coucou) et se réenroule sur lui-même, tête en bas, grognant que y'a plus de saison*

      Supprimer
  12. Des articles moches mis en scène pour faire encore plus pitié.
    Mais c'est plus facile que de faire du subtile et du chic. Mais c'est pas la cible de la clientèle, visiblement, donc bon ça colle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne pense pas que la clientèle (dont je fais partie) s'identifie à ces photos dégradantes. C'est justement le problème. Et évidemment ça ne rend pas hommages à certains articles qui ne sont pas moches du tout, mais montrés tels quels ça n'aide pas. (Enfin là dans mon article y'a beaucoup de vêtements à logo qui ne devraient pas exister, je suis d'accord)

      Supprimer
  13. Ah oui c'est loin d'être sexy, c'est juste vulgaire comme tu dis :

    RépondreSupprimer
  14. J'aime bien ce shop, en autre pour les chaussures et quelques articles mode...
    Ça fait un moment que je connais, et j'ai constaté une nette dégradation au fils du temps... Je ne sais pas pourquoi °^°.
    Je ne suis pas mijaurée, mais des fois je trouvais que c'était "trop", ok c'est sexy des fois les item, ils jouent sur la provoc'... Mais des fois c'est vraiment WTF '^'
    Le site reste assez safe cependant... Instagram ça dépend ( noël j'étais outrée '^' )
    après par e-mail je sais pas, mais de ce que tu montres... wtf.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui moi aussi à la base j'aime bien le contenu de la boutique. Je crois que certaines fringues sont déjà assez sexy ou provoc dans leur logo pour en ajouter plus que ça, c'est bien le problème. =='
      Y'a eu quoi à noël ? Je ne crois pas que je suivais leur Instagram à l'époque.

      Supprimer
  15. Sur le site c'est vrai que beaucoup de modèles sont plus dénudé que nécessaire... Il en faut plus pour me choquer (j'aime la provoc et le thrash et ce site est à fond dedans) mais je comprends que ça ne soit pas au goût de tout le monde (surtout qu'il n'y a pas d'avertissement en arrivant sur le site et que ces images sont pires sur la newsletter). Mais ce qui me choque par contre c'est l'uniformité des mannequins...elles sont toutes blanches et font toutes du 34!! Ça et le gaspillage de nourriture, c'est le combo qui ne passe pas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui voilà ! Le site est ouvert à tout le monde, il est tout publique alors ils devraient modérer leur façon de faire ou mettre des avertissements. (Même si je pense que le mieux est de calmer le jeu côté "provocation" inutile)
      De manière générale si tu regardes les boutiques de mode alternative tu verra que des mannequins blanc. C'est aussi quelque chose que j'avais constaté depuis longtemps mais c'est peut être une question de culture ? Après ouais, je suis aussi gavée de ne voir quasi que des blondes T_T Pour la taille 34 c'est souvent le cas dans le monde de la mode malheureusement. A part des enseignes spécialisées grandes tailles ou alors certaines boutiques qui vendent aussi des "curvy" ou "size +" au milieu de leur gamme habituelle on ne verra pas de femmes avec des formes.

      Supprimer
  16. Coucou !
    Ton article me fait sourire car je détestais ce site pour cette raison, je me suis dis "à tous les coups on va dire que c'est toi qui est trop coincée" mais ça me fait plaisir de voir que je ne suis pas la seule personne à être "mal à l'aise" face à ce shop...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello ^^
      Oui je me demandais aussi en faisant cet article si je serais la seule mal à l'aise ou non mais apparemment on est nombreux à être d'accord sur le sujet. On voit tellement de nudité de nos jours qu'on fini par trop pousser les limites ou ne plus savoir où les mettre. En tout cas merci d'avoir aussi donné ton avis ;-)

      Supprimer
  17. C'est drôle, parce que juste avant de tomber sur cet article, je me promenais sur le site de Dollskill.
    Maintenant, mon avis sur les photos. Je suis d'accord que ça n'a rien à faire en newsletter, mais je pense qu'ils sont très inspirés par les Suicide Girls qui sont devenus un peu les égéries "communes et connues" de l'alternatif.
    Personnellement, je suis assez fan des SG et du coup, de ces photos. Pas en tant qu'affiche publicitaire mais en tant que cliché artistique.
    Evidemment, je te rejoins sur le fait qu'elles ne devraient pas être mise à la vue de tous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui là encore ça n'a pas le même but et c'est sur un site plus privé qui averti ses visiteurs. Moi aussi je considère que pas mal de SG jouent la carte artistique, mais clairement pas les photos de Dollz Kill que j'ai mis ici. Et sur un site qui vend des fringues je ne trouve pas ça judicieux.

      Supprimer
  18. Je trouve que vous criez au scandale un peu vite ...
    Personnellement je ne trouve ces photos ni obscènes ni dégradantes. Il s'agit simplement de nudité, et encore , on ne voit jamais clairement de sexes ou de fesses ni de pratiques sexuelles (donc la comparaison au porno n'est pas crédible du tout, voire complètement absurde).
    Le corps ça n'est pas sale, ça n'est pas vulgaire. Le corps c'est naturel et il est toujours intéressant de l'interroger dans son esthétisme et dans la façon de l'habiller comme de le déshabiller.
    Nous avons la chance de vivre dans une époque ou il est tout à fait autorisé de dévoiler son corps comme bon nous semble (ou presque) et il est très important que cela continue. Il faut arrêter de voir les corps nus comme automatiquement obscènes ou vulgaires. La sexualité et la sensualité sont des choses qu font partie de la vie de chaque être humain, pas la peine de faire semblant du contraire, et encore moins la peine de montrer du doigt la volonté de s'explorer physiquement et de jouer avec son corps et son style...
    Si vous n'aimez pas la ligne artistique de Dolls Kill , pourquoi visiter leur site de vente et leurs réseaux sociaux ? Cela me semble vous infliger un désagréable moment de façon inutile puisque leurs produits ne vous plaisent pas...
    De plus, sauf votre respect, comment pouvez vous vous prétendre "Alternatif" tout en proférant autant de haine et d'intolérance ? Voire du bodyshaming puisque vous insinuez qu'une femme qui s'amuse de son corps devient immédiatement une actrice porno à vos yeux ?!
    J'ai rarement lu un article aussi affligeant de fermeture d'esprit et de malveillance à l'égard de la création artistique ...
    J'ai beaucoup de peine pour vous que votre cœur soit si noir et vos pensées si haineuses...
    J'espère ne pas vous avoir offensé avec mon avis, j'éprouvais vraiment le besoin de vous l'exprimer avec toute ma sincérité, car je trouvais vraiment que vos propos était gravement choquants de part leur manifestation d'intolérance et de haine qui , je trouve, sont très excessifs par rapport au "problème" soulevé ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Où ais-je dit que le corps nu était forcément vulgaire ?
      Je pense simplement que chaque chose doit aller à sa place, qu'il y a aussi une manière de faire, un lieu, un moment. Je n'ai d'ailleurs rien contre le porno et ceux et celles qui décident d'en faire un métiers. Mais si jamais un film de ce genre se tournait en pleine journée dans un square pleins d'enfants vous conviendrez que ce ne serait pas approprié ? Et bien selon moi Dolls Kill est exactement dans ce cas de figure. C'est une boutique en ligne accessible par n'importe qui et sur lequel il n'y a aucune limite d'âge ni d'inscription pour prévenir que certains contenus pourraient éventuellement choquer les plus jeunes. C'est un site de fringue, comme La Redoute, ASOS et toutes les marques lambas que l'on trouve facilement sur le net. Quand on arrive sur ce genre de boutique on ne s'attends pas à trouver des sacs à mains posé sur le sexe d'un mannequin complètement nu, on ne s'attend pas non plus à voir un autre de ces modèle avec une brassière et une pastèque découpée suggérant le clitoris d'une femme en guise de "bas" pour cacher ce qu'il y a à cacher.
      Internet est un outil qui fait parti du quotidien de tout le monde mais surtout des plus jeunes. Sans même les pousser au pire on n'a pu constater des débordements dangereux, et malheureusement parfois meurtrier, auprès de ce public influençable et encore en "construction"/"croissance". Mettre selon moi ce type d'image suggestives sur un site marchand de prêt à porter dépasse effectivement les bornes des limites. Le sexe est de plus en plus banalisé et je crois que - même si, je suis d'accord, tout interdire et tout cacher n'est pas la solution - faire du grand n'importe quoi ne l'est pas non plus.

      Je ne suis ni haineuse ni intolérante dans mon article, je parle de "limites" dangereuses à ne pas franchir. Je parle de vouloir à tout prix vendre à travers une sexualisation grandissante et aberrante qui n'a pas lieu d'être. Une chaussure posée sur un sexe ne te choque pas ? Ne serait-elle pas mieux mise en valeur sur un pied ?
      Lorsqu'il y a un réel but artistique ou politique ou quoi que ce soit d'autre à la nudité et provocation je veux bien la voir et l'entendre, je peux même y adhérer. Ici on est très loin d'une quelconque revendication, c'est un site marchand qui donne presque l'impression de vendre des jeunes femmes plus que des vêtements : et c'est cela qui est grave !
      Mais si vous trouvez bien plus choquant de lire ce simple article alors peut être n'avons nous simplement pas la même sensibilité au monde qui nous entoure ni les mêmes valeurs/priorités dans la vie. Et ce n'est pas bien grave, c'est comme ça que fonctionne le monde. On est tous différents.

      PS: je n'ai jamais dit non plus que je n'aimais pas les produits vendu sur leur site, certains me plaisaient c'est comme cela que j'ai découvert l'enseigne.
      PPS: Non je ne me sens pas offensée, je suis juste triste de lire votre commentaire, cela me fait plutôt peur sur ce que peuvent accepter de voir faire "les gens" sans trouver ça déplacé...

      Supprimer

Copyright © Darkrevette - Mode Alternative, Blog Artistique et Cruelty Free