Blog de mode alternative, lifestyle, artistique et vegan. Axé sur le Steampunk, le style Burlesque et Vintage, avec une touche de Gothique et de Punk.

10 mars 2017

Stress : quand je perds le contrôle



Lundi 27 février ma petite Fraizy (chaton) est de nouveau tombée malade. Diarrhée, vomissement, manque d’appétit et complètement apathique à cause de la fièvre. Quand elle ne dormait pas, elle déféquait partout dans la maison, paniquée de douleur.

Tout cela, peu de temps après les opérations (stérilisation + castration) de mes deux chats (mi-janvier) dont le mâle avait lui, subi des complications sur plusieurs semaines. On avait dût appeler les urgences vétérinaires et il avait mis beaucoup de temps à se remettre de cet abcès.


Tous ces événements rapprochés ont éveillé chez moi beaucoup de stress. Pas un simple stress que l’on peut tous ressentir parfois. Pas celui qui vous laisse simplement la gorge serrée ou une petite appréhension.
Non ça a réveillé chez moi de grosses angoisses. Celles que j’avais connu par le passé, ces crises durant lesquelles je perdais totalement le contrôle. Des crises caractérisées par la violence de ses symptômes : tremblement, suffocation, larmes, douleurs abdominales, nausées, crise d’urticaire, palpitation. J’avais le cœur qui s’emballait si fort qu’il aurait presque pût sortir de ma poitrine !
Cela résume en quelques mots mon quotidien des semaines passées et celui d’il y a quelques années. Difficile de me nourrir, de dormir ou de penser à autre chose que ce stress qui avait pris possession de mon corps.
Samedi dernier je n’ai même pas eu le temps de me réveiller complètement que je sentais déjà la vague de stress envahir mon corps.

Pourquoi ? Pourquoi est-ce que mon esprit et mon corps se retournent contre moi ?



A une époque, j’ai été contrainte d’avoir recours au Xanax tellement ces crises d’angoisse étaient devenues intenses. Mais tout ceci appartenait au passé, et pour tout vous dire, j’espérais que c’était derrière moi. Je ne parle évidemment pas du simple stress, celui du quotidien, mais des grosses angoisses qui me paralysent et me donnent l’impression que mon corps ne m’appartient plus. Car de manière générale j’ai toujours été de nature stressée.
Avec les années j’ai d’ailleurs appris à vivre avec. Le stress qui se présente quand je dois faire face à une situation inconnue, celui qui me guette quand j’ai rendez-vous quelque part. (Même si c’est un lieu que je connais déjà et avec une personne que je côtoie depuis plusieurs années comme mon médecin par exemple) Ce stress qui me saute dessus dès que quelqu’un frappe à la porte de chez moi ou bien celui qui m’empêche de passer un coup de téléphone.
Car oui, je suis presque incapable de téléphoner. Si il s’agit de ma famille proche comme mon mari, ma mère, mes frères ma sœur ou mes beaux-parents je peux gérer mais au-delà de ces personnes c’est la panique. Si bien que c’est Monsieur Krevette qui prends mes rendez-vous chez le coiffeur. C’est d’ailleurs lui qui gère beaucoup de choses dans notre vie pour m’éviter au maximum de situations stressantes. C’est à la fois un soulagement d’être soutenue et protégée de cette manière mais je me demande parfois si ça ne me conforte pas dans ces mauvaises habitudes.

Au quotidien je vis dans ma bulle, chez moi et j’ai très peu de contact avec l’extérieur. Mon insociabilité n’aide pas car, j’ai du coup, aucune motivation à interagir avec mes semblables. Cependant quand j’analyse mon comportement global et mes peurs je me rends compte que cela correspond à de la phobie sociale. Je déteste ce terme mais il faut bien l’admettre. Je souffre de phobie sociale. Et même si mon mode de vie me va parfaitement, j’aimerais ne plus ressentir toutes ces angoisses.
J’ai parfois l’impression d’être enfermée dans une cage que j’aurais moi-même construite. La plus part du temps je l’adore, je la chérie, je l’embrasse et je maudis tout ce qui se trouve à l’extérieur de celle-ci. Mais il m’arrive certains jours de la détester et de me détester avec ! Quant au lieu de me protéger elle se retourne contre moi.

Dans le fond, j’ai toujours été de nature hyper sensible. Hyper empathique, hyper beaucoup de choses. Tout est ressenti très fort chez moi. J’imagine donc que le stress a vite sût comment s’installer et se développer. Je dois être le sujet idéal.

Alors aujourd’hui j’avais envie de me plaindre un peu. D’évacuer le restant de stress qu’il me reste entre les doigts.
Je n’avais encore jamais fais ce genre d’écrit sur le blog mais je n’avais vraiment pas envie de faire un article comme si de rien n’étais. Ni envie de parler shopping, ni envie de faire un nouveau look ni envie de me vernir les ongles. Parce que figurez-vous que je ne me résume pas à cela.
Je pense qu’il est peut-être temps que ce blog me ressemble un peu plus, qu’il soit tempéré de billets humeurs quand j’en ressens le besoin. Sachant que je suis cyclothymique* (*définition dans ma FAQ), et que - au fond de moi - j’avais aussi envie de partager cette facette de ma personnalité avec vous, qu’elle devienne part intégrante du blog. (Et Monsieur Krevette s’impatiente à ce sujet, ahah xD)

Enfin bref, vous comprendrez maintenant mieux mon absence de ces derniers jours. (Même si j’ai tenté de garder le cap sur Instagram)
Et puisqu’aujourd’hui mon chat va mieux, et que je suis moi-même plus apaisée, je vais reprendre du service ici. Quelque part ça m’a manqué de ne pas poster sur le blog. Et c’est en plus pour m’aider à garder un équilibre que je l’ai créée au départ ;-)



Alors à bientôt pour de nouvelles aventures !
Tag : , , , , , , , , ,

36 commentaires:

  1. Je pense que tu devrais faire ce que tu veux de ce blog et écrire sur ce sur quoi (je sais pas si c'est français xD) tu ressens le besoin ! Ecrire est une bonne thérapie je pense ! (je suis même sûre !).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A une époque j'écrivais beaucoup dans un carnet. Des textes en tout genre, parfois juste un amas de pensées décousues et d'autres fois des "poèmes". C'était mon défouloir avec le dessin. A des moments, j'ai envie de reprendre un carnet papier comme celui que j'avais parce que c'est vrai que ça fait du bien, je l'ai déjà expérimenté ^^ Mais y'a un monde entre écrire pour soi et le mettre publiquement ici, à visage découvert. J'ai penché sur cet article pendant des jours à ne pas savoir qu'en faire. C'est difficile de parler de soi de manière plus intime.

      Supprimer
    2. C'est pas moi qui vais dire le contraire vue le peu d'articles que j'écris sur moi (et je peux même pas me cacher derrière mon type de blog haha ! ^^')

      Supprimer
    3. Oui d'ailleurs c'est pas bien, tu devrais parler de toi plus souvent !

      Supprimer
    4. Haha ! :P Et pour dire quoi ? Ma vie est pas méga intéressante...

      Supprimer
    5. Bah la mienne non plus, comme la plus part des gens x) Ça ne veut pas dire que tu ne peux pas écrire sur toi. En plus tu écris bien donc c'est un premier bon point.

      Supprimer
    6. Ouais mais bien écrire sur du vide... même Flaubert a pas réussi ! Pourtant il le voulait son roman sur rien ! x) Puis j'aime pas me sentir vulnérable (chose qui conditionne beaucoup de choses de ma personnalité : par exemple je n'aime pas dormir en public, genre dans le train, mais je fais pas non plus confiance (autre chose qui conditionne beaucoup de choses), j'évite de parler de moi si ça ne fait pas avancer la discussion générale, je ne me confie pas... En gros c'est dans ma personnalité, j'aime même pas tenir de journal intime ! x) Alors difficile d'aller contre sa propre personnalité, même à l'écrit ! :)

      Supprimer
    7. Looool non mais je ne t'ai pas dit d'écrire sur rien xD Je pense que n'importe quel individu a des choses intéressantes à dire. (Dans la théorie ça exclue généralement ma personne mouahahaha) Mais rien que tout ce que tu dis sur toi ici en commentaire par exemple. Ton rapport aux autres, ta manière de "fonctionner". (Pour ce qui est de la vulnérabilité je te rejoins à 1000% !)

      Supprimer
    8. Haha ! Pareil : tout le monde a des choses intéressante à dire sauf moi ! Surtout si c'est moi qui parle pour parler de moi x)
      Ouais mais ça passe parce que c'est un commentaire et que précisément j'essaye de t'expliquer pourquoi je peux pas écrire sur moi x) (y'a un petit côté délicieusement contradictoire !). Ça passe parce que c'est un commentaire, mais qui se farcirait un article complet ? x)

      Supprimer
    9. Bah voilà x) Je pense qu'on a tous cette impression. Cet article a faillit ne pas sortir justement parce que je ne voyais pas son intérêt et que parler de moi me semblais profondément inintéressant.
      Et pour répondre à ta question, moi je farcirais un article complet à ton sujet ^^

      Supprimer
    10. Ben moi j'ai trouvé ça intéressant parce qu'on en parle pas beaucoup de la cyclothymie !
      Haha, tu dis ça maintenant, mais une fois devant ledit article... x'D

      Supprimer
    11. Je n'ai pas encore vraiment parlé de cyclothymie ^^
      Non mais vraiment, j'étais sincère. J'dis pas que je lirais la vie de tout le monde non plus mais t'as une personnalité qui me plais. (Oui, je te drague ahah !)

      Supprimer
    12. Haha ! Me drague pas (ou alors en privé ;P) sinon ton mari va pas être content !
      Mais on en revient toujours au même problème : je ne saurais pas quoi dire !

      Supprimer
    13. Je ferais ça plus discrètement alors ;-P
      Vilaine ! T'as plus qu'a te creuser la tête et me faire un article dédié. *tic, tac...*

      Supprimer
    14. Un article dédié ? Ah oui carrément ! x)

      Supprimer
    15. Faut jamais faire les choses à moitié xD

      Supprimer
  2. Effectivement j'ai commencé à penser "phobie sociale" au fur et à mesure que je te lisais, non pas que ça ait une importance de donner un nom. Tant que ça ne t'empêche pas d'être heureuse et de faire ce qui te plaît, peu importe je pense, autrement il faudrait peut-être te faire aider.
    Je te souhaite qu'il n'y ait plus de situation stressante qui se présente avant très longtemps !! Si c'est agréable pour personne quand les boules de poils vont mal, s'en retrouver paralysée de la sorte ne doit vraiment pas être facile :/ Contente que tout aille mieux pour vous en tout cas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui le terme n'est finalement pas si important bien que comme je l'ai écris, je n'aime pas les mots "phobie sociale". J'ai la sensation de passer pour quelqu'un qui s'écraserait face aux autres ce qui est loin d'être le cas.
      Je pense que le fait que je noue des liens HYPERS forts avec mes animaux y est pour quelque chose. Ça décuple mon stress quand il s'agit d'eux. Et j'ai beau essayer de ne pas me stresser c'est plus fort que moi. Heureusement qu'ils vont mieux oui.
      C'est vrai que du moment que ma vie me plais dans ma bulle je n'ai pas de raison à me forcer à sociabiliser plus que j'en aurais envie. (Associable un jour... xD)

      Supprimer
  3. Comme je te comprends.

    Moi-même j'ai une maladie psychologique (j'aime pas ce terme, j'aime pas me considérer en tant que malade mais bon...) et du fait de cette maladie et de incompréhension de mes proches, de mes amis et des gens, je me suis totalement enfermée dans ma bulle bien à l'abri du mon monde extérieur.
    Je suis même devenue misanthrope avec le temps et agoraphobe. Je suis mal à l'aise avec les gens depuis toujours, j'ai jamais eu de bonne relation avec les autres en général, donc à la fin, face à tant d'incompréhension et de méchanceté de la part des autres sur mon cas, j'ai préféré me protéger. Comme je suis hyper sensible et j'aime pas qu'on me fasse du mal, je fait déjà beaucoup de mal à moi-même ce n'est pas pour ça que je recherche encore plus de souffrances.
    Dans ton homme, je reconnais le miens... prenant un traitement lourd et sûrement à vie dû à ma pathologie, j'ai pas totalement maîtrise de moi-même et donc il m'aide dans les situations de stress ou gênantes. Imagine que je peux stresser lorsque je joue à un jeu avec lui ou quand je fais du PvP (Player vs player) sur un jeu en ligne, je me mets à trembler et je perds tout mes moyens... Mon homme est comme ton Monsieur Krevette, il est hyper protecteur et essaye de me rassurer un max.
    En tout cas je suis contente que tu ailles mieux, malgré que tu dises que tu es une fille sensible, tu as l'air forte de caractère ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh ben misanthrope je le suis aussi et c'est quelque chose que j'assume parfaitement :-) Je ne sais pas à quelle "maladie" tu dois faire face au quotidien mais je te souhaite du courage. Que des personnes extérieures ne comprennent pas c'est tant pis pour elle. Je crois que dans la vie (et c'est valable pour tout le monde) il faut savoir s'entourer des bonnes personnes, des personnes sur qui on peut compter et qui nous tirent vers le haut. Ce n'est pas la quantité qui compte.

      On est tombé sur deux perles avec nos compagnons alors ^^ Puis c'est aussi ça un couple, pourvoir compter sur l'autre. Ah ben je veux bien te croire pour les jeux en ligne, moi je me suis mise à faire des crises d'angoisse à cause de films à la télé.
      Merci c'est gentil. Oui je suis sensible mais avec du caractère ahah ^^

      Supprimer
  4. Courage Dark ! \o/

    C'est une bonne initiative, de partager ce que tu ressens. Ce blog est le tien, il ne te sert pas seulement de vitrine pour tes looks, mais il est avant tout un moyen pour toi de t'exprimer.
    Tes lecteurs seront libres de prendre connaissance ou non des articles qui concernent plus ta manière d'être.

    Fais-toi plaisir en tous cas ! Ne te restreins pas, c'est tout ce qui importe.

    Des poutouilles !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ;-)

      Oui c'est vrai. Non pas que je n'aime plus partager mes looks &co c'était même une de mes motivations première : apporter un peu de différence aux blogs modes. Mais c'est sûr que le lecteur est libre ensuite de lire ou non. (Je n'ai pas pensé à ça :P)
      Merci en tout cas pour ton message.

      Bises :D

      Supprimer
  5. Merci pour cet article ! Rare son les personnes qui osent parler de ça sur internet (mais aussi IRL) donc bravo à toi, ce n'est pas facile de se mettre à nu ainsi. Je me reconnait beaucoup dans ce que tu écrit (crises d'angoisse et phobie sociale). Je commence à en parler au passé mais certaines situations sont encore compliquées (coucou le monde professionnel !). J'essaie de sortir petit à petit de ma zone de confort pour briser la cage/cocoon que je me suis moi même construite...et je suis fière de mes progrès ! Comme toi je comptais beaucoup sur mon compagnon, mais au final ça lui pesait beaucoup... Trouver son équilibre n'est pas facile, en tout cas c'est bien d'extérioriser tout ce qu'on ressent quand cela ne va pas. Plein de courage à toi pour gérer ces événements (et bon rétablissement à tes animaux <3).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci c'est gentil. Je suis contente si le fait de parler de tout ça peut servir à quelqu'un d'autre, ne serais ce que se sentir moins "seul" dans ce cas.
      Oui j'imagine que le monde professionnel doit être un sacré challenge ! C'est génial si tu as fais des progrès sur tes angoisses. Je te souhaites d'y mettre totalement fin ^^ Oui je peux comprendre que ça puisse être difficile pour le conjoint. Je me souviens qu'une de mes très grosses crises d'angoisse avait vraiment fait peur à mon mari, même si il avait essayé de ne pas me le montrer.
      Merci pour ton témoignage en tous cas, ça me fais du bien de lire que d'autres ont connu ces mêmes problèmes et ont réussi à faire des progrès :-) Et merci pour mes animaux.

      Supprimer
    2. Tout à fait, je pense que c'est super important d'en parler pour donner une visibilité aux problèmes psy et faire tomber les "tabous" ! Car oui malheureusement on se sent seuls dans ces cas là, incompris ou jugés quand on ose demander de l'aide...

      Merci, j’espère aussi m'en défaire un jour. Je me focalise uniquement sur le positif/les progrès (Positive Mental Attitude !), j'ai demandé de l'aide à un professionnel et j'essaye de lire sur le sujet, histoire de mieux me comprendre et de changer petit à petit ^^!

      <3

      Supprimer
    3. C'est vrai que c'est dommage de voir qu'en 2017 c'est toujours tabou et mal vu de consulter un psy. Du coup personne n'ose parler de ce genre de chose et beaucoup se sentent mal dans leur peau à cause de ça aussi, à cause de la pression de la société.

      Ah la positive attitude j'avoue que je ne sais pas faire xD C'est un de mes plus beau défaut lol. Oui moi aussi j'aime bien lire sur la cyclothymie par exemple. De manière générale je trouve plutôt intéressant les écrits psy.

      ;-)

      Supprimer
  6. *Ouvre un œil, renifle la bipède, grogne, puis s'enroule tranquillement autour du stress et l'étrangle sauvagement* Gro.
    *Flanque un coup de museau gentil*
    Grou? :) *Ronronne*

    RépondreSupprimer
  7. J'aime bien ce genre d'écrit je trouve que ça permet de mieux connaitre la blogueuse que l'on suis (sans méchanceté hein ;) ) Je comprend presque ta phobie sociale; moi aussi je déteste découvrir un nouveau lieu et de nouvelles personnes... et j'ai décidé de prendre le taureau par les cornes: j'ai un métier ou je rencontre souvent de personnes inconnues dans un milieu inconnu. Maintenant mon stress c'est transformé en adrénaline. Par contre ne ma balance pas au millieu d'une assémblée pleine d'inconnus, j'hyper ventile dans les 3 secondes.

    En revanche, en là est un de mes principaux paradoxes, a force de faire un métier d'aide aux personnes, il est difficile de me faire sortir de chez moi, comme si j'avais eu ma dose de la journée et que je voulais me ressourcer.

    Par contre ne me parle pas de faire des enfants: sueurs froides, hausse du rythme cardiaque, picotement, stress... je fais des crise d'angoisse à tout les coups et ça rate pas XD

    J'espère que tes chats vont mieux: je me rappelle pour l'opération des tumeurs mammaires de mon vieux chien, j’étais dans tout mes états.

    Big bisous ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas vu ça en mal t'en fais pas ;-) Moi aussi j'aime ce genre d'article chez les blogueuses que j'apprécie mais c'est plus facile d'être le lecteur que d'être le rédacteur.
      C'est courageux d'avoir choisi un métier qui te mets régulièrement face à tes peurs. Logique que tu ais envie d'être dans ta bulle ensuite oui ^^

      Ah le fait de faire des enfants t'angoisse à ce point ? :O Je n'en veux pas non plus et quand je rêve que je suis enceinte c'est vécu comme un cauchemar plutôt stressant mais on peut quand même me parler de faire des enfants sans que je panique. Vu que de toute manière c'est mon corps et c'est donc moi qui ait le contrôle sur ce point ^^ Dis toi que tu es le maître à bord.

      Arf ça arrive souvent des tumeurs mammaires :-/ On fais vite à s'inquiéter pour nos animaux.
      Bisous.

      Supprimer
  8. Coucou ma belle,
    Ton article me touche et me chagrine pas mal.
    C'est peut-être stupide, je ne connais cas travers ton blog et pourtant je t'apprécie beaucoup.
    J'ai un peu le même soucis avec le hyper de tout.
    Personnellement, je vis dans ma bulle depuis quelques années, un choix que j'ai fais après pas mal de rejet du à ma santé.
    Trop de souffrance,trop de jugements, trop d'angoisses.
    Cette pseudo asociabilité par contre, je la vis plutôt bien.
    Heureusement internet existe !
    Pour tes chats, je comprends totalement.
    Mon loulou (chien) à une blessure à la patte qui ne se soigne pas, de vétérinaires en vétérinaires rien n'a changé ça à même empiré.
    Je le soigne tous les jours, le surveille,j'ai mal pour lui.
    J'angoisse à l'idée que je ne fais pas les choses comme il faut, j'angoisse au fait que je sers trop son bandage...
    J'en ai fais des cauchemars...
    Je me renferme dans la musique (au passage je ne sais pas si tu aimes et connais Davey Suicide mais leur dernier album sortie aujourd'hui est dément !) et le dessin depuis plusieurs mois pour ne pas craquer.
    Je sais que te dire courage ne t'aidera pas mais j'espère vraiment que cette mauvaise passe sera vite un mauvais souvenir.
    Des bisous

    Pssst, viens voir mes 2 derniers articles : http://www.leblogdelafilledavril.fr/2017/03/ma-playlist-mars-2017.html & http://www.leblogdelafilledavril.fr/2017/03/ma-jolie-papeterie-made-in-nee-jolie.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello :-)
      Non ce n'est pas stupide du tout, je suis touchée que mon article t'ai touché aussi et je suis flattée de lire que tu m'apprécie.

      Le "hyper de tout" devient vite usant je trouve. D'où le besoin de "filtrer" ce qui arrive de l'extérieur.
      Oui heureusement qu'il y a internet ! Ca permet d'échanger avec des gens plus facilement qu'irl et évite d'être totalement replié sur soi-même aussi.
      Je vis bien aussi mon insociabilité, comme je le dis dans mon article je n'aime pas les gens de manière générale x)
      Ohhh ben mince ! C'est d'autant plus stressant quand les professionnels ne trouvent pas le problème :-/ J'espère que ton chien va aller mieux et que tu aura des réponses. J'imagine bien ce que tu ressens. Bon courage !
      Oui la musique est aussi indispensable à mon quotidien, je m'en sers parfois pour faire retomber le stress. Je ne connais pas ce groupe non, j'avoue que la plus part du temps j'écoute des BO de films et séries, des musiques plutôt "ambiantes" ^^ Mais je jetterais une oreille.
      Merci pour ton message en tout cas, ça fait toujours du bien de partager ses expériences. J'espère en tout cas que ton chien va aller mieux, je lui envoie des bisous magiques pixelisés ;-)

      Supprimer
  9. Je suis contente de lire que ton chat va mieux. Avec les posts que j'ai vu passer sur insta j'étais inquiete pour toi et lui. Le stress, c'est quelque chose qui nous bouffe c'est incroyable. J'espère que tu retrouveras ton équilibre. <3 <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup <3 Oui ça va mieux, même si du coup je suis un peu parano sur leur santé pour le moment.

      Supprimer
  10. Le strese, une longue Histoire ! J'ai revécu cette année (mois de mars) une GROSSE periode de stresse: entre dossiers / événement / mariage / cherche de stage / ordinateur qui meurt / vie de famille / etc. J'ai re-vécu ces moments pour je ne dors plus, je pleure, j'ai mal au ventre etc. Et le pire c'est que même cette période de rush passé cela reste. C'est chiant et je m'en passerais bien !

    Je lis que toi c'est un tout autre niveau, mais je peux cmprendre une partis de ce que tu ressent :( C'est pas cool. Alors je te soutient comme je peux, n'hésite pas à travailler un peu chaque ton contact avec les gens : le téléphone n'est qu'une première étape.

    Bon courage, gros bisous <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Arf je compatis aussi. Oui l'embêtant c'est que même une fois que les événements qui ont provoqués le stress sont terminés, le stress en question reste. J'espère en tout cas que tu t'en débarrassera vite.

      C'est gentil :-) J'avoue que je reste volontiers dans ma bulle.
      Bises.

      Supprimer

Copyright © Darkrevette - Mode Alternative, Blog Artistique et Cruelty Free