Blog de mode alternative, lifestyle, artistique et vegan. Axé sur le Steampunk, le style Burlesque et Vintage, avec une touche de Gothique et de Punk.

18 sept. 2016

MR. ROBOT : LA SERIE DEBARQUE EN FRANCE !



Des séries il en existe des milliers, vous en avez même peut être visionné des centaines. Et pourtant, je peux vous garantir que vous n’en n’avez encore jamais vu une comme Mr.Robot !

Je suis une personne sélective, un public très critique (Monsieur Krevette est d’ailleurs pire que moi). Même si il m’arrive de regarder des choses accessibles, voir des navets, je sais aussi le reconnaître. Alors quand je dis qu’une série est très bonne, qu’elle est brillante et qu’elle vaut vraiment la peine que vous passiez votre flemme actuelle pour y jeter un œil, c’est que vraiment il y a une pépite à découvrir ! (Et la première étape de cette découverte est de s’accorder le temps de lire cet article complètement avant de cliquer sur la croix ;-) Qui sait, vous me remercierez peut être plus tard ?)



Sam Esmail, créateur de la série, a d’abord pensé Mr.Robot comme un film. Mais en commençant l’écriture de son récit, il s’est vite rendu compte que ce serait beaucoup trop long et que le format série serait mieux adapté. Il a alors prit 20 des 89 pages qu’il avait écrit comme étant le « First act » pour en faire le pilote de la série ^^ (La fin de cet « act » correspondant donc à la fin de la première saison)
Voilà comment a démarré l’aventure Mr.Robot. Dans l’esprit de quelqu’un qui avait « sa grande idée » en tête et qui sait où il se dirige épisodes après épisodes. Et c’est quelque chose que l’on ressent bien en regardant la série. Le côté cinématographique étant lui aussi très présent et particulièrement agréable. (Beaucoup de jeux de caméras, d'angles, d'effets de perspectives et de lumières)
Esmail reconnait d’ailleurs parmi ses influences principales : American Psycho, Taxi Driver, A Clockwork Orange, Matrix, Fight Club (à qui il fait un clin d’œil avec la musique « Where Is My Mind » pendant un épisode de Mr.Robot) et – pour citer enfin une série télé – Breaking Bad, vis-à-vis de l’arc de la série.

Tout ça pour vous donner une idée générale de l’ambiance, même si « influences » ne veut pas dire « copier / coller » et que Mr.Robot est bien plus que cela !

Mais pour ne pas vous laisser plus longtemps dans le floue, je vous met le synopsis. (Je tenais d’abord à vous planter le décor avant que vous ne le lisiez parce que je n’ai jamais trouvé ces petits résumés assez parlants ^^')


MR. ROBOT


SYNOPSIS :


« Elliot Alderson est un jeune informaticien vivant à New York, qui travaille en tant qu'ingénieur en sécurité informatique pour Allsafe Security.
Luttant constamment contre un trouble d’anxiété sociale et de dépression, son processus de pensée semble fortement influencé par la paranoïa et l'illusion. Sa seule façon de se « connecter » aux gens étant de les pirater, ce qui le conduit souvent à agir comme un cyber-justicier.
Puis un jour Elliot rencontre « Mr. Robot », un mystérieux anarchiste qui souhaite le recruter dans son groupe de hackers connu sous le nom de « Fsociety »
Leur objectif consiste à rétablir l'équilibre de la société par la destruction des infrastructures des plus grosses banques et entreprises du monde, notamment le conglomérat E Corp. (surnommé « Evil Corp. » par Elliot) qui, par ailleurs, représente 80 % du chiffre d’affaires d’Allsafe Security.
»


Je pourrais mentionner leur (déjà) 2 Golden Globes ainsi que leurs nombreuses nominations et autres récompenses mais je n’ai jamais considéré cela comme un gage de qualité. Je le dit en passant au cas où ça jouerais dans la balance pour vous, donc voilà, c’est fait.


Je parle toujours du casting parce que c’est toujours ce qui fait le succès d’une série finalement : la performance des acteurs. (Même si, évidemment, il faut le bon scénario)

Mr.Robot met en scène un personnage principal atypique. Un jeune homme en marge de la société, qui a du mal à s’intégrer, à communiquer avec les autres. Et les responsables du casting nous déniché ce mec au visage tout aussi atypique, tout aussi intrigant, aux yeux disproportionnés et presque naturellement fous et captivants : RAMI MALEK. Bon j’espère qu’il ne lira jamais ses lignes, ahah. Mais c’est clairement ça ! Un peu comme si – physiquement – Rami était dessiné pour ce rôle. Il n’a presque pas besoin de parler, pas besoin de bouger. La magie opère d’elle-même visuellement. On n’a pas cherché quelqu’un de télégénique, on a pris quelqu’un de vrai. Et ça fait toute la différence !

Autour de lui les acteurs portent très bien leur rôle eux aussi. Tous différents, tous complexes, tous avec de multiples facettes. J’adore bien évidement Christian Slater (Aka Mr.Robot – qui n’est donc pas un robot lol) déjà connu du grand public, mais aussi (personnellement ^^) Martin Wallström (Aka Tyrell Wellick) et Carly Chaikin (Aka Darlene). Un beau petit monde varié qui insuffle cette énergie folle à Mr.Robot !

Et bien entendu, l’écriture de la série est juste… dingue ! Tout est pensé, réfléchi, jusque dans les moindres détails – même ceux qu’on ne voit surement pas. Le psychologique à une part importante et omniprésente. C’est ce qui rend les personnages complexes et réels. Ils ont une identité qu’on « dénoue » au fil des épisodes, des saisons.

Je tiens à préciser, au sujet du thème de fond de la série qui porte sur le « hackage », que tout est réel. Ce que vous verrez apparaître sur les écrans sont des vrais codes. (Les fans de Mr.Robot doués dans ce domaine ayant eux même fait des tas de capture d’écran pour vérifier ce qui apparaissait dessus xD)
Sam Esmail étant féru de hacking il s’est beaucoup documenté et entouré pour rendre cet aspect de la série réaliste et crédible. Les acteurs ont d’ailleurs appris quelques bases en jouant leur rôle au fil des épisodes ^^

Mr.Robot est un labyrinthe dans lequel on a envie de se perdre et dont on a envie de comprendre le schéma.

Et si cela ne suffit pas à vous convaincre ou à piquer votre curiosité, voilà la bande annonce de France 2. (Y'a juste à cliquer, ça dure 40 secondes ^^)




Si vous me suivez depuis un moment ici et que vous avez une mémoire de compèt', vous devez vous souvenir que j'avais déjà mentionné Mr.Robot discrètement. (Perdu dans un coin de paragraphe) C’était dans cet article, qui date du 11 novembre 2015. Je vous disais déjà à l’époque d’y jeter un œil et je n’ai pas changé d’avis 1 an et une saison après. (Oui, je termine la saison 2 jeudi mouahaha)

On a tous des séries préférées dont le classement évolue au fil des années, des découvertes. Et bien Mr.Robot s’est très vite invité sur la 1ère marche du podium pour moi. (Aux côtés de Breaking Bad, bien que les deux séries n’aient absolument pas la même histoire)


MR. ROBOT : LUNDI 19 SEPTEMBRE

A 22H40 SUR FRANCE 2


Aujourd’hui vous n’avez plus l’excuse de devoir lire un sous-titrage ou de devoir chercher les épisodes sur internet. Vous n’aurez plus qu’à allumer votre télévision et vous installer confortablement dans votre canapé.

C’est si rare de voir une chaîne Française acheter une série aussi brillante (merci le câble et internet) alors ne manquez pas ce rendez-vous ! Montrer à la France que vous soutenez ce type de diffusion, montrez-leur qu’on en veut plus ! Soyez au rendez-vous !




PS : Comme vous l'aurez compris (ou pas), on a joué le jeu tellement à fond avec Monsieur Krevette qu'on a recréée le visuel officiel de la série en faisant un shooting sweet à capuche (première photo) façon Mr.Robot (vraiment fidèle aux affiches promos de la série, ahah !). « dark society » remplace donc « fsociety », pas mal hein ? ^^

Tag : , , , , , , , , , , , , , , ,

10 commentaires:

  1. Tu as éveillé ma curiosité, moi qui suis à la recherche de nouvelles séries pointues et passionnantes (parce que si ça baisse en qualité ou en intensité, j'ai tendance à décrocher), je vais convaincre M. Cooker de regarder ça avec moi, même si nous n'avons pas toujours les mêmes goûts...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ben là pour le côté "pointu" tu sera servie avec Mr. Robot ;-) C'est vraiment bien construit.
      Bah tu peux au moins dire à ton Monsieur de tester avec toi. Il n'a jamais vu de série pareille donc ça sera sympa d'essayer ^^

      Supprimer
  2. Complètement d'accord, j'adore cette série!
    C'est une des rares qui soit aussi bien montée d'épisodes en épisodes, il n'y a pas de temps morts ni de séquences inutiles.
    J'adore son coté outsider, et le fait qu'aussi bien le sujet, le cadrage ou la manière de dérouler l'histoire soit innovant. Preuve que le monde des séries a encore de beaux jours devant lui ! :)
    Un vrai coup de coeur chez moi également!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exactement, tu as bien résumé ! Pas de temps morts, tout est important à regarder, et c'est fait avec intelligence.
      Oui même chose. Visuellement la série est hyper travaillée, j'adore les jeux de caméras et de cadrages. Y'a un côté très cinématographique.
      Ahah effectivement, longue vie aux séries !

      Supprimer
  3. Olalala, j'en entends tellement beaucoup parlé en ce moment ! Bon, ce soir, je me regarde le premier épisode ! :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui cette série fait beaucoup parler d'elle, et à juste titre :-) J'espère que les premiers épisodes t'ont plût ?

      Supprimer
  4. Je connais déjà et je comprends ta passion pour cette série, pas étonnant pour quelqu'un qui bosse dans l'informatique haha.

    Jones

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lol comment ça ? Je ne bosse pas dans l'informatique moi ^^ (Ni monsieur d'ailleurs, bien qu'il se débrouille pas mal dans ce domaine)

      Supprimer
  5. *Amusé* J'ai décroché du pianotage de Shell et des attaques par DOS depuis quelques temps...
    Mais si c'est pour une œuvre...
    ;)
    Je vais regarder ça!
    Ci'!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est pour une oeuvre oui, j'espère que tu y a jeté un oeil depuis l'article ! :-)

      Supprimer

Copyright © Darkrevette - Mode Alternative, Blog Artistique et Cruelty Free